Lin Le stade optimal d’apport de zinc approche

Bénédicte Normand Terre-net média

Le zinc est essentiel au bon développement de la culture de lin. Pour les premiers semis, l’heure de réaliser l’apport de zinc approche. Les recommandations des conseillers cultures de la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime.

« La météo favorable à une levée régulière du lin, qui va bientôt atteindre le stade « zinc » pour les premiers semis » signalent les conseillers dans leur dernier avertissement agro-météo. Le zinc est essentiel au développement du lin. Les carences en zinc peuvent provoquer retard de végétation, perte de rendement en paille et lin teillé et dépréciation de la qualité des fibres.

« Le stade optimal d’application du zinc en végétation est l’apparition des premières feuilles entre les cotylédons » précisent les conseillers. Ils recommandent un apport de 4kg/ha de sulfate de zinc sur toutes les parcelles n’ayant pas eu de semences pélliculées. « Si vos semences sont pelliculées, l'apport est inutile dans 95% des cas. » Sur les parcelles à risque élevé -apport d'amendement calcique récent, ph supérieur à 7,5- il préférable d'opter pour une double protection avec des semences pelliculées et un apport à dose réduite en végétation.

Retrouvez l'avertissement agro-météo complet des conseillers cultures sur le site de la Chambre d'Agriculture de Seine-Maritime, lien direct en cliquant ICI.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous