Maïs La lutte contre la chrysomèle toujours d’actualité

Bénédicte Normand Terre-net média

Apparue en 2002, la chrysomèle semble avoir été maîtrisée par les mesures de lutte obligatoires. Celles-ci restent néanmoins d’actualité pour la campagne 2007. Explications avec François Dumoulin et Jean-Pierre Josselin, conseillers "références grandes cultures" de la Chambre d’agriculture de l’Oise.


Du maïs 1an sur 3 au maximum dans la zone focus
et 1an sur 2 dans la zone tampon (© B.N.)
Le risque chrysomèle doit encore être pris au sérieux même si le développement de l’insecte apparu en France en 2002 semble avoir été contenu et qu’aucun adulte n’a été piégé en 2006. « On pourrait alors penser que les mesures de lutte obligatoire - rotation notamment - ont été exagérées. Détrompez-vous. Dans les pays où le ravageur s’est installé, par exemple la Serbie en 1992, l’expérience a montré que quand rien n’est fait le ravageur se propage très rapidement » expliquent François Dumoulin et Jean-Pierre Josselin, conseillers "références grandes cultures" de la Chambre d’agriculture de l’Oise dans leur chronique "En arpentant champs et prairies". Ils ajoutent que « c’est donc sans doute grâce aux mesures prises, que les foyers primaires ont été contenus ».

Mêmes mesures de lutte qu'en 2006

Pour la campagne 2007, les mesures de lutte restent les mêmes qu’en 2006. Dans la zone focus (5km autour du point de capture), la rotation doit comporter au maximum un maïs tous les 3 ans. Le maïs en jachère faune sauvage est interdit. Les agriculteurs doivent détruire les repousses éventuelles, ne pas transporter de terre, nettoyer le matériel qui quitte la zone et contrôler les graminées dans les cultures estivales. Dans la zone tampon (40km autour du point de capture), le maïs est interdit en jachère faune sauvage et ne doit pas être introduit plus d’une année sur deux dans la rotation. Les agriculteurs doivent contrôler les repousses. « En 2006 des dérogations au cas par cas n’avaient été accordées que parce que l’arrêté avait été publié très tardivement (16 février). Ce ne sera pas le cas en 2007 » précisent François Dumoulin et Jean-Pierre Josselin.

Pour en savoir plus :
Arrêté du 9 février 2006 relatif à un complément du dispositif de lutte
contre Diabrotica virgifera virgifera Le Conte
, paru au JO du 16 février 2006

Retrouvez la chronique compl&#232;te &#171; En arpentant champs et prairies &#187; de Fran&#231;ois Dumoulin et Jean-Pierre Josselin, conseillers &#171; r&#233;f&#233;rences grandes cultures &#187; sur le site de la <a target="_blank" href="http://www.agri60.fr/">Chambre d'agriculture de l'Oise</a>, lien direct en <a target="_blank" href="http://www.agri60.fr/SP/SP_arpentant1.htm">cliquant ICI</a>.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous