Plantation des pommes de terre Préservez vos sols, laissez ressuyer le profil

Terre-net Média

L'équipe régionale Nord-Pas-de-Calais/Picardie conseille de ne pas se précipiter à planter ses pommes de terre malgré le beau temps installé depuis environ deux semaines. Et ce afin d'éviter tout risque de compaction.

Travail du sol.Les sols restent fortement humides en dessous de 10 cm de profondeur. Surtout ne pas se précipiter ! (©Terre-net Média)

La météo clémente depuis environ deux semaines ne doit pas faire oublier les conditions climatiques de l’automne et de l’hiver. Cyril Hannon d'Arvalis-Institut du végétal rappelle les pluies abondantes et l'absence de froid. « En fonction des postes, les cumuls de températures et de pluies sont compris entre le décile 8 et la valeur maximale (tableaux détaillés en cliquant sur ce lien). Comparé à 2006-2007, dernier hiver doux connu, l’hiver 2013-2014 est légèrement moins chaud mais en général plus pluvieux. »

Les labours d’hiver ont souvent été effectués dans des conditions humides et l’absence de froid n’a pas permis au sol de se restructurer. « Des risques de tassement sont à craindre. Les labours semblent se ressuyer mais seulement pour les quelques premiers centimètres de sol. Un diagnostic à la bêche est donc nécessaire. » Les herses rotatives, fraise,… sont performants pour reprendre les labours et émietter la terre sur une bonne quinzaine de centimètres, mais l’humidité du sol lors de ces intervention reste prépondérante. « Passer sur un sol insuffisamment ressuyé risquerait d’accentuer les phénomènes de compaction. »

« Pour les parcelles qui ne sont pas encore travaillées, un labour pourra être effectué quelques jours avant la plantation. Là encore, intervenir dès aujourd’hui sur des sols trop humides ne ferait qu’augmenter les problèmes de compaction et de lissage.

Un décompactage sur une trentaine de centimètres pourrait s’avérer nécessaire sur les parcelles où le problème est suspecté. Mais, une fois de plus, il est important d’attendre le ressuyage complet du profil pour ne pas créer de phénomènes de lissages. »

Source : messagerie Arvalis-Institut du végétal, région Nord-Pas-de-Calais/Picardie

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous