Pomme de terre Un stimulateur des défenses naturelles pour lutter contre le mildiou à l’étude

Bénédicte Normand Terre-net média

La société Samabiol et la coopérative Noriap mènent une expérimentation pour évaluer l’intérêt des Sdn (stimulateurs des défenses naturelles) dans le cadre de la lutte contre le mildiou. Cette technique pourrait constituer une alternative intéressante aux moyens de lutte chimique si elle s’avérait efficace. Explications de Bruno Caudron de Samabiol.

« Le principe des Sdn (stimulateurs des défenses naturelles) est de stimuler la plante pour lui apprendre à se défendre seule » présente Bruno Caudron de la société Samabiol. Le Sdn utilisé pour les essais mis en place par Noriap et Samabiol est composé à 100% de fenugrec. Ce produit est actuellement autorisé sur l’oïdium de la vigne. « Ces produits présentent un 1er intérêt en agriculture biologique et en tant que complément en conventionnel : il n’y a aucun classement toxicologique, aucun risque de résistance » souligne Bruno Caudron. Par contre la présentation sous forme de poudre nécessite le maintient d’une agitation. Le produit agit en préventif. Sur vigne, son coût a été évalué à 30 €/traitement

Si l’utilisation sur pomme de terre, n’est pas encore pour demain, les Sdn constituent tout de même: « Nous avons vu qu’il y avait de bons résultats sur oïdium. Nous avons donc mis en place un essai pour voir. Nous sommes loin d’une préconisation sur pomme de terre. Mais nous allons devoir y venir : il va falloir trouver des solutions alternatives » conclut Bruno Caudron au sujet de la lutte contre le mildiou de la pomme de terre.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous