Écho des plaines Pucerons du blé, ne pas relâcher la vigilance

Bénédicte Clément Terre-net Média

La pression des pucerons baisse un peu avec la pluie, le vent et les températures plus fraîches. Cela étant dit, il va falloir continuer à surveiller attentivement leur présence dans les parcelles tant que les températures ne baissent pas très significativement. Il faudra même redoubler d’attention si elles remontent légèrement. En colza, dans les régions où des vols de grosses altises se sont produits, il va falloir continuer à surveiller l’évolution des larves pendant tout l’hiver.

Pucerons du blé, ne pas relâcher la vigilance Chargement en cours
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous