Paroles de lecteurs Revenir au binage, une aberration...

Terre-net Média

Les lecteurs de Terre-net ne veulent pas reprendre la bineuse ! Un retour aux pratiques du Moyen-Âge selon eux, qui va accélérer un peu plus le «  déclin de l'agriculture française ». Et comment faire en conditions humides sur des terres argileuses, demandent certains. D'autres estiment qu'une technique agricole n'est pas adaptée à tous les territoires et qu'il faut laisser les agriculteurs juger de ce qui est faisable ou non !

Changement  : « Si la science ne fait plus de recherches et n'a comme solution que la bineuse, on retourne au Moyen-Âge ! Tout est fait pour détruire l'agriculture française, taxée de pollueuse et dénigrée de partout, alors qu'elle est symbole de développement et d'innovation ! Maintenant, c'est sa disparition que l'on est en train de provoquer !! Bientôt faudra planter avec les mains et désherber avec les mains, puis montrer cela aux infos, voilà l'avenir... Les producteurs français à la bineuse et ceux des autres pays aux nouvelles technologies agricoles pour produire des denrées que l'on importera et que nos concitoyens mangeront. Ce n'est pas le progrès, mais le grand déclin ! Pourquoi la médecine ne revient-elle pas aussi aux pratiques médiévales ?!  Il faut aussi supprimer la recherche médicale et les médicaments ! »

Pipo1er :  « Dans quelques années, il faudra biner les céréales avec des chevaux de trait pour ne plus polluer avec des moteurs diesel ? »

Steph18 : « Heu... et avec des sorties d'hiver bien humides, comme cela arrive souvent, et des terres à plus de 40 % d'argile, on fait comment ? »

« Cela peut devenir un véritable faux semis d'adventices »

Titian : « Bonne question. J'ajouterais que selon la météo qui suit le binage, cela peut devenir un véritable faux semis d'adventices. Je ne pense pas que ce soit le but recherché. »

Voir les tendances météo pour les mois à venir :
Quel temps pour vos travaux dans les champs en avril et mai ?

Pipo :  « C'est vrai que c'est joli, le binage... mais uniquement pour le blé semé en ligne, on est d'accord ? Tous mes blés sont semés à la volée. Du coup, j'oublie la bineuse. Une technique culturale n'est pas universelle. Qu'on laisse la liberté, aux agriculteurs, de décider de leurs pratiques, qu'ils choisissent en fonction des spécificités de leur territoire, pédoclimatiques notamment, et qui leur sont donc adaptées. »

Titian : « Plus globalement, j'ai un sérieux doute sur la durabilité du binage. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous