Colza Il est encore tant de semer du colza

Bénédicte Normand Terre-net média

Face à la persistance du temps pluvieux, l’inquiétude monte quant aux possibilités de semer du colza. Le Cetiom se veut rassurant, soulignant qu’il n’est pas trop tard pour semer du colza et rappelant quelques conseils pour faire face aux conditions actuelles.


(© B.N., Terre-net)

La période optimale de semis est celle qui permet au colza d’atteindre avant l’hiver son optimum de tolérance au froid et de potentiel de rendement. Idéalement, il faut semer avant le 5 septembre. Des conditions favorables de température et d’humidité permettent au colza de lever rapidement en moins de 10 jours (5 jours dans des conditions très favorables). « La fraîcheur accumulée devrait donc permettre une levée rapide, favorable à l’implantation du colza. Ces conditions permettent même de repousser légèrement la date limite de semis aux environs du 10 septembre. » constate le Cetiom.

Un semis encore possible jusqu'au 10 septembre

Il est très important d’attendre que le sol soit ressuyé avant de semer pour éviter le compactage. Le Cetiom conseille de privilégier les semoirs de précision en condition difficile. Pour les semis tardifs, il faut préférer les variétés vigoureuses à l’automne comme par exemple les hybrides testés en 2006 Extend, Exocet ou Exagone. Les conditions humides de ces dernières semaines sont favorables aux limaces et au phoma. Pour les limaces, une protection systématique en plein s’impose dès le semis sur les parcelles à risque. Pour le phoma, il faudra choisir des variétés Tps (très peu sensibles) au phoma.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous