Soja Récolter au stade optimum

B.N. Terre-net média

Dans le sud, les parcelles de soja avancent vers la maturité. C’est le moment de rappeler quelques conseils pour effectuer une récolte dans les meilleures conditions possibles.

« La récolte doit être réalisée quand les graines sont libres et sonnent dans les gousses : elles sont sphériques et peu rayables à l’ongle. » indique le Cetiom. A ce stade, la quasi-totalité des feuilles sont tombées. L’humidité est entre 14 et 16%.

« Après le stade optimum, des pertes de rendement peuvent être provoquées par des alternances de périodes sèches et humides : égrenage, pourriture. » remarque le Cetiom. A partir de la mi-octobre, les conditions climatiques ont tendance à empêcher les humidités de descendre en dessous de 18 à 20%. La qualité des graines risque alors de se dégrader à cause du développement de moisissures.

« Si la récolte s’annonce tardive, il est donc conseillé de récolter, même si l’humidité atteint 20 à 25 % » conseille le Cetiom. La récolte doit être alors livrée le plus vite possible car les graines ne se conservent pas à plus de 14% d’humidité.

Source : Extranet Prol&#233;a, lien direct en <a target="_blank" href="http://extranet.prolea.com">cliquant ICI</a>.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous