Sole française Repli de la sole d’orge au profit du blé, et forte progression des protéagineux

Terre-net média

Les surfaces totales de céréales à paille, évaluées à 7,6 millions d’hectares en 2010, seraient en augmentation de + 0,5 % par rapport à 2009.


Le blé gagne de la surface aux dépens
de l'orge. (© Terre-net Média)

La sole de blé tendre, estimée à 4,9 millions d’hectares, augmente de 4 %, avec un gain de surfaces de 196 000 hectares. En hausse dans toutes les régions, excepté la Haute-Normandie, elle gagne 2 % dans le Centre, 5 % en Champagne-Ardenne et 4 % dans les Pays de la Loire, et reste stable en Picardie. Les surfaces de blé dur progressent de 61.000 hectares, soit + 15 % par rapport à 2009, et se situent 9 % en dessus de la moyenne des cinq dernières années. Les superficies gagnent 21 % dans le Centre, première région productrice avec 26 % des surfaces.

Le bond des protéagineux

Estimée à un peu moins de 1,7 million d’hectares, la sole d’orge perd 219.000 hectares, en baisse de 12 % par rapport à 2009, après quatre années consécutives de hausse. La sole de la région Champagne-Ardenne, première région productrice, est en baisse de 12 %.

Grâce aux nouvelles aides mises en place, la sole des protéagineux bondit de 49 % pour atteindre 305.000 hectares. Les surfaces de pois augmentent de 60 % par rapport à 2009, et celles de féveroles suivent avec un accroissement de 34 %. Toutes les régions sont concernées par ce regain d’intérêt pour les protéagineux.

Retrouvez l’intégralité de la note de conjoncture Agreste derrière ce lien : Repli de la sole d’orge au profit du blé, et forte progression des protéagineux.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous