[Vient de paraître] Terre-net Magazine Stratégie fongicide céréales : quelle direction prendre pour 2018 ?

Terre-net Média

À l'heure des premiers achats phytos, Terre-net a interrogé deux experts et un agriculteur sur les stratégies de lutte à privilégier pour 2018 contre les maladies des grandes cultures. Retrouvez leur point de vue dans le Grand angle de Terre-net Magazine n°71, paru début décembre. Parmi les autres sujets susceptibles de vous intéresser : le témoignage d'un agriculteur gérant lui-même ses ventes de céréales, ou encore un article sur l'importance du choix variétal en maïs.

couverture terre net magazine 71 decembre 2017Lire Terre-net Magazine en ligne ICI. (©Fotolia, Watier-Visuel // Création Caroline Carpentier) 

Pour protéger ses cultures en 2018, faut-il jouer la sécurité avec des traitements classiques, ou chercher les économies avec un itinéraire "low cost" ? Peut-on concevoir un programme "écologique" ? Éléments de réponse dans le Grand angle (p. 38 à 45) de Terre-net Magazine n°71 avec des interviews d'experts d'Arvalis-Institut du végétal et de la société de conseil indépendant Agro Conseil et le témoignage de Bernard Pigot, agriculteur dans l'Yonne, qui « traite à doses réduites pour minimiser les coûts et change chaque année de produits pour contourner les résistances ».

Autre rubrique (Performance productions végétales p. 22-23), autre sujet, mais toujours sous forme de reportage, chez deux producteurs cette fois, installés près de Bordeaux. Ils expliquent comment ils choisissent leurs variétés de maïs, une étape cruciale de l'itinéraire cultural, d'autant qu'une centaine de nouveautés arrivent chaque année en France et qu'il faut faire sa sélection dans un catalogue d'un millier de références.

De l'autre côté de l'Atlantique, dans le Colorado, Brendon Rockey nous parle aussi de la conduite de ses cultures, principalement de sa "pomme de terre biotique", basée sur le management de l'écosystème sol-plante-faune. Résultats : deux fois moins de charges opérationnelles et des rendements équivalents à ses voisins. Comment le farmer procède-t-il concrètement ? Pour le savoir, il suffit de lire la rubrique Champ planet'terre (p. 16-17).

Quant à Emmanuel Kerckhove, exploitant dans le Cher, il évoque dans En avant marge (p. 17) non pas ses techniques culturales mais sa stratégie de commercialisation des céréales. Depuis son installation, il a repris en main la vente de ses productions en se formant aux marchés à terme et en investissant dans des cellules de stockage. Et il estime vendre toujours plus cher que le prix moyen proposé par la coopérative.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous