Ils ont choisi de réduire les phytos Sébastien Galland : « J'ai repris la main sur l'exploitation »

Terre-net Média

Jeune agriculteur installé depuis un an, Sébastien Galland a voulu se détacher du traitement « tout systématique ». En adoptant les principes de la protection intégrée, il a repris la main sur son exploitation et se sent plus en accord avec les principes naturels.

S ébastien Galland cultive 120 hectares de céréales, betteraves et colza à Émanville (Eure). Lorsqu'il a repris l'exploitation familiale en conventionnel il y a un an, il a voulu imprimer un virage. « Je voulais sortir de la dynamique de traiter sans réfléchir, uniquement parce que le technicien le conseille. Je voulais reprendre la main sur l'exploitation », dit-il.

L'agriculteur, qui a intégré dès son installation le groupe Dephy de la Chambre d'agriculture de l'Eure, préfère favoriser le développement des insectes auxiliaires en diversifiant sa rotation et en réduisant les intrants. « Je ne cherche pas à tirer le rendement maximum mais avant tout à travailler avec la nature », ajoute-t-il.

Ce témoignage vidéo fait partie d'une série de huit reportages réalisés par Terre-net avec la Chambre d'agriculture de l'Eure dans le cadre d'Ecophyto.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous