L'actu de Terres Inovia Un potentiel de rendement très contrasté pour le tournesol

Terre-net Média

Après la période de sécheresse et de canicule, particulièrement durant la période de floraison, les cultures de tournesols apparaissent extrêmement hétérogènes en termes de potentiel de rendement mais aussi de maturité, dans le nord et l'est de la France notamment.

TournesolLa disponibilité en eau segmente le potentiel de rendement des cultures de tournesol. (©Terres Inovia)

Les situations qui n’ont pas pu s’alimenter correctement en eau, particulièrement sur les sols superficiels en l’absence d’irrigation, ont beaucoup souffert. Elles présentent un aspect très dégradé avec des capitules de très petites tailles et donc peu de graines au m². Les hauteurs des plantes et les surfaces foliaires sont faibles avec parfois des plantes complètement desséchées prématurément. Dans ces parcelles, la maturité progresse rapidement et les premières récoltes pourraient avoir lieu à partir de début septembre. Dans ces situations, le rendement est estimé à ce jour entre 5 et 15 q/ha.

À l’inverse quand l’alimentation en eau n’a pas été trop contrainte, le tournesol a pu mettre en place un nombre de grains satisfaisant à très satisfaisant. Le potentiel de rendement est d’autant plus correct que les pluies récentes auront un impact positif sur le poids de mille grains. À ce jour, on estime que les rendements, hors situations versées, pourraient se situer entre 25 et 35 q/ha. Les stades observés sont très variables. Ils sont à relier aux écarts importants d’alimentation hydrique, à des dates de semis très étalées et aux précocités variétales.

Des orages et de la verse

Des passages orageux violents ont provoqué de la verse, parfois très spectaculaire. C’est le cas notamment dans certains secteurs en Lorraine. Si on peut observer des comportements variétaux très tranchés, ils ne sont que très rarement caractérisés du fait du caractère exceptionnel de ce phénomène.  On constate également que la qualité de l’implantation, particulièrement les préparations de sol ayant généré des compactions, est parfois en cause dans les parcelles versées. Les défauts d’enracinements ont augmenté la sensibilité des tournesols à la verse. La situation sanitaire est très correcte à ce jour même si l’on peut observer la présence de phoma.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous