Avenir de la filière colza Une nouvelle transition alimentaire mettra les protéines végétales à l’honneur

Terre-net Média

Alors que la valorisation de l'huile de colza en carburant représente aujourd'hui le principal débouché de la filière, l'avenir pourrait rebattre les cartes. L'évolution des modèles alimentaires pourrait donner la part belle aux protéines végétales, et donc au colza.

Champ de colzaLe caractère dual du colza, fournisseur d'huile et de protéines, pourrait asseoir sa pérennité en France. (©Terre-net Média)

Le développement du biodiesel a donné de nouvelles perspectives aux producteurs de colza. « Ce débouché est devenu le marché directeur pour la filière. » Michel Boucly, directeur général adjoint du groupe Sofiprotéol, à l’occasion d’un colloque organisé par DuPont, rappelle l’origine du développement de la culture en France « pour contrer les importations massives de protéines pour l’alimentation animale. Cependant, constitué de 60 % de protéines et de 40 % d’huile, la fourniture de protéines via les tourteaux de colza ne pouvait se faire sans la valorisation de l’huile par les biocarburants. »

Le colza a cette chance d’être source à la fois de protéines et à la fois d’huile. Selon Philippe Chalmin, économiste, « à l’avenir, le marché le plus déterminant sera celui des tourteaux. En contexte de croissance démographique annoncée au niveau mondial, augmenter les productions agricoles à débouché uniquement énergétique serait une absurdité alors qu’une culture à double vocation aura sa place. »

Michel Boucly annonce « des besoins en huile en hausse jusqu’à 2020, un ralentissement à horizon 2030, puis l’apparition d’un palier le temps que l’Afrique et l’Inde se réveillent ». La demande en protéines animales va continuer d’augmenter mais difficile de prévoir sur quelle durée. « Les trois quarts des Français disent vouloir réduire leur consommation de viande. Signe d’une deuxième transition alimentaire à l’œuvre dans les pays développés. Le substitut viendra des protéines végétales. La partie protéique du colza pourrait devenir la plus précieuse. » Dans ce sens, Sofiprotéol travaille à améliorer les qualités gustative et culinaire des protéines d’origine végétale.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous