Publi-information

Fiche pratique Reconnaissance des adventices : le chardon-marie

Corteva

La reconnaissance d’une adventice est l’acte préalable, indispensable à toute décision de désherbage, et ce quelle que soit la technique. Originaire du sud de la France, le chardon-marie est remonté depuis quelques années, vers les régions plus septentrionales, et en particulier la région Centre. Il se retrouve désormais jusqu’en Bourgogne. Par sa croissance très rapide et son fort développement foliaire, le chardon-marie peut être très étouffant pour le colza. Retrouvez dans cette fiche les clés d'identification du chardon-marie.

Jeune chardon marie dans le colza.Le chardon-marie se reconnait facilement à ses feuilles luisantes, larges et épineuses et surtout à la présence de marbrures blanches sur leur face supérieure. (©Corteva) 

CHARDON MARIE Silybum marianum

Le reconnaître : 

Présence de marbrures blanches sur la face supérieure luisante de ses feuilles, sinuées-lobées, larges et épineuses. Fleur pourpre, en capitule, le plus souvent solitaire.

Chardon marie au stade plantule.Chardon marie au stade plantule. (©Corteva)

Le connaître :

- Plante annuelle
- Longévité des graines dans le sol importante
- Nombre de graines par plante = de 3 000 à 5 000
- Préférence pour les sols secs acides et ensoleillés

Calendrier de développement : 

Calendrier de développement du chardon marie

Répartition géographique :

Carte de répartition du chardon marie 

Le gérer :

Rotation des culturesLabour

Déchaumage
et faux-semis

Lutte chimique
Efficacité

 

Légende couleursBonMoyen ou irrégulierNul ou non-pertinentInsuffisant ou aléatoire

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires