L’ENGRAIS AU SEMIS Indispensable pour assurer la réussite de la culture

Lorsque les conditions d’implantation des maïs sont difficiles (présence de ravageurs, sol froid…), il est indispensable de prévoir la localisation d’un engrais au semis. Quel est son rôle ? Quels gains en attendre ? Comment le positionner ?

KWS
Un rôle essentiel

L’enracinement des maïs est progressif. Il faut savoir que la croissance des racines est d’environ 10 cm pour 100 degrés-jours. Les racines ont un rôle essentiel, puisqu’elles donnent accès à l’eau et aux différents éléments nutritifs contenus dans le sol. Au démarrage, le rôle de prospection des racines est très limité, et après la phase de sevrage, lorsque les maïs ont entre 5 feuilles et 10 feuilles, les plantes peuvent être affectées par des carences nutritionnelles. C’est particulièrement le cas pour le phosphore qui est un élément minéral peu mobile dans le sol, et cependant indispensable à la croissance, notamment du système racinaire.

Des gains mesurables

Apporter de l’engrais en localisé est aujourd’hui indispensable en présence de ravageurs du sol (taupins, nématodes). En effet, en améliorant la vigueur de départ et le démarrage de la plante, l’engrais permet au maïs d’être moins vulnérable. On observe une avance de 1 à 2 feuilles, visible jusqu’à la floraison et traduite à la récolte par un gain de points d’humidité en grain, ou un gain de la MS plante entière en fourrage. Les gains en terme de rendements existent aussi. Des essais réalisés par ARVALIS montrent que les écarts de rendement en situations difficiles sont de l’ordre de 4 à 5 q/ha en grain, et de l’ordre de 0.6 à 0.8 tMS/ha en fourrage. Certaines années, ces gains sont plus élevés : 14 q/ha en gain et 1.5 tMS/ha en fourrage !

Un bon positionnement de l’engrais indispensable

La précision de la localisation de l’engrais est indispensable pour assurer des résultats probants. Si l’engrais est positionné trop loin de la graine : la plante ne peut pas capter rapidement le phosphore, et l’effet starter sera perdu. Si l’engrais est positionné trop près, il peut avoir un effet toxique sur le coléoptile, et entraîner une perte de pieds à la levée. Pour être efficace, l’engrais starter doit être placé 5 cm à côté de la graine et 5 cm en dessous.

KWS

La régularité de la distribution de l’engrais le long du rang est aussi un élément essentiel à prendre en compte. Car elle permet d’assurer l’homogénéité de la levée et l’absence de concurrence entre plantes d’un même rang. Lorsque des plantes sont décalées en stade et que certaines sont dominées, le rendement final est compromis. Il est également conseillé d’apporter pour les engrais starter solides une dose supérieure à 100 kg/ha. En dessous, le risque d’avoir une hétérogénéité de répartition est important.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

Chargement des commentaires