STRIP TILL AVANT MAÏS Les points clef de la réussite

La pratique du strip-till interroge beaucoup d’agriculteurs et est de plus en plus utilisée avant maïs. En quoi cette technique consiste-t-elle ? Quelles sont les clés de sa réussite ?

KWS
Principe du strip-till

Cette technique, originaire des Etats Unis, s’appuie sur un travail du sol limité, où seul le lit de semences est préparé. On travaille ainsi uniquement des bandes de 10 à 20 cm de large, et à une profondeur comprise entre 5 et 30 cm. L’inter rang n’est pas touché, et les résidus sont laissés en surface. Ce travail localisé est pratiqué pour plusieurs raisons.

  • La première mise en avant est la réduction de l’érosion. Une grande partie de la surface est en effet couverte de résidus végétaux, et sans terre fine. Cet état permet également de limiter l’évaporation de l’eau et de limiter la germination des mauvaises herbes.
  • La seconde raison est d’ordre économique. Travailler en bandes nécessite moins de temps, et moins de carburant. Si la technique est bien maîtrisée, le coût de production est amélioré.

Créer un lit de semence favorable au maïs

Le semis du maïs est primordial pour la réussite de la culture. Celle-ci est conditionnée à un peuplement correct et à une levée homogène. Le lit de semences doit permettre un bon contact entre la graine et le sol, il ne doit donc pas être trop grossier et ne doit pas être encombré par des résidus. Le strip till avant maïs est bien adapté pour les sols limoneux ou sableux. En revanche, en sols argileux, il est indispensable de travailler suffisamment tôt, souvent à l’automne. Au printemps, la technique en terre argileuse va provoquer un lissage et créer une tranchée sur laquelle il sera impossible de semer correctement, ce qui compromettrait l’implantation et la croissance du maïs.

S’adapter aux conditions de l’année

La présence de résidus sur l’inter rang et un ressuyage facilité par la technique sont favorables au réchauffement plus rapide du sol. La température du sol derrière strip-till est supérieure à celle d’un lit de semences issu des techniques sans labour. Ainsi dans la plupart des cas, la technique du strip till grâce au réchauffement plus rapide du sol, et grâce à un meilleur ressuyage, facilite des semis plus précoces, notamment en printemps humide. En situation sèche, en revanche, il est conseillé de réaliser le passage du strip till quelques jours avant la date de semis, afin de ne pas perdre l’humidité résiduelle. 

Dans le cas où malgré toutes les précautions prises, la préparation du lit de semences est grossière ou si les conditions sont séchantes (ce qui provoque une structure de sol creuse), il est possible d’émietter et de rappuyer la ligne de semis (roulage).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

Chargement des commentaires