Publi-information

Nouvelles technologies Beacon, le capteur qui optimise votre activité

Terre-net Média

Adventiel lance Beacon, un petit capteur connecté, qui se place partout et communique sans appareillage grâce à la technologie Bluetooth low energy. Ses émissions génèrent des évènements d’entrée et de sortie de zone et indiquent une présence approximative. Explications.

Capteur BeaconLes Beacon s'installent partout et communiquent grâce au Bluetooth Low Energy. (©Adventiel) 

Chaque année, lors de la journée Innovations et Technologies, Adventiel organise un concours interne. En 2016, l’équipe lauréate a conçu une technologie d’optimisation des activités à la ferme : les capteurs connectés Beacon, qui se placent partout et communiquent grâce au Bluetooth Low Energy. L’appareil émet sur une zone paramétrable. À l’intérieur, il génère des évènements d’entrée et de sortie, avec une distance approximative. Pour communiquer, le boîtier dispose d’un identifiant unique. Il est autonome et sa batterie est prévue pour une durée de 5 à 10 ans. Son prix ? Comptez entre 10 et 20 € par capteur.

Localiser ses associés et salariés

Mais qu’est-ce que cela peut apporter concrètement aux agriculteurs ? Imaginez. Jean, éleveur, veut savoir si quelqu’un est au bureau. Le Beacon et l’application installée sur son smartphone connaissent les déplacements et la localisation de ses associés ou salariés dans des zones définies. Ainsi, Jean sait immédiatement si une personne est au bureau et peut lui répondre. Autres exemples : Guillaume consulte l’application dans son poulailler pour connaître les tâches qu’il doit accomplir. Placé sur une vache, le Beacon peut aussi prévenir l’éleveur lorsqu’elle arrive près de la salle de traite. Dès qu’une tâche spécifique à l’animal est définie, elle s’affiche aussitôt. Il suffit de la valider pour l’enregistrer automatiquement sur le serveur.

Autre possibilité, si un membre de l’équipe s’approche d’une zone dangereuse, comme un espace en travaux, une alerte se déclenche de façon automatique et préserve sa sécurité. Ainsi, ces capteurs, associés à l’application développée par Adventiel, permettront :

  • de définir des zones d’activités ;
  • de communiquer sans appareillage avec d’autres objets connectés ;
  • de détecter des entrées/sorties de zones  ;
  • de synchroniser des informations, sans saisie supplémentaire ;
  • de partager des données entre smartphone ;
  • de déduire automatiquement des temps de travail par zone ;
  • d’analyser des données dans un tableau de bord personnalisable.

En bref, tous les objets connectés, tels que les Beacon, améliorent l’efficacité du travail. Le meilleur exemple : la saisie automatique d’informations liées à l’activité tout en gardant les mains libres. Ces capteurs s’adaptent donc à de nombreux métiers,  particulièrement à l’élevage et plus largement à l’agriculture.

Présentation du beaconLors de la présentation, Xavier L’Hostis, chef de projet Adventiel, explique l'intérêt des Beacon. (©Adventiel)

L'informatique devient cognitive

Via cette  technologie, il est possible d’envoyer des alertes de sécurité, des consignes de travail… automatiquement, selon la localisation de l’opérateur. L’analyse des temps d’activité devient un outil d’aide à la décision. Enfin, les Beacon sont compatibles avec tous les accessoires proposés par Adventiel, tels que les montres ou les lunettes connectées. Ils accélèrent ainsi le passage de l’agriculture à l’ère numérique. L’informatique devient cognitive. Elle sera prochainement capable d’apprendre et d’interagir avec des personnes. La voix, les gestes et les images la rendent intelligente.

À lire également >>> Tous les articles sur les nouvelles technologies

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires