Réforme de la Pac 2015-2020
Au Royaume-Uni, quatre applications différentes

Au Royaume-Uni, il revient au Pays de Galles, à l’Ecosse, à l’Angleterre et à l’Irlande du nord de décliner la réforme de la Pac à partir de 2015. Libérale, l’Angleterre opte pour le développement rural. Seule l'Ecosse choisit un couplage des aides pour les filières bovines et ovines.

Au Royaume-Uni, quatre applications différentes

Arbres en bordure de plaine
L'environnement et le développement rural restent les priorités de l’Angleterre. (©Terre-net Média)

La réforme de la Pac pour 2015-2020 sera appliquée de quatre manières différentes par les quatre régions qui composent le Royaume-Uni : l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Ecosse et l'Irlande du Nord.

P as de surprise, l' Angleterre a une approche très libérale de la mise en œuvre de la Pac  en laissant le choix aux agriculteurs de produire en fonction de la conjoncture des marchés. La priorité est donnée au développement agricole.  

Aides découplées  : le régime de paiement unique est déjà adopté. Au-delà de 150.000 € d’aides, baisse de 5 % des sommes allouées.  

Paiement redistributif (majoration)  : néant

Agriculteur actif  : l’Angleterre souhaite une liste restrictive des personnes qui ne sont pas éligibles aux aides.

Aides couplées  : néant

Aides du second pilier  : l’environnement et le développement rural restent les priorités de l’Angleterre.

- Transfert de 12 % de l’enveloppe du premier pilier vers le second ;

- 87 % des crédits seront alloués à des programmes de développement rural . Les 13 % restants seront destinés à des partenariats entre le monde agricole et des activités associées (foresterie par exemple).

Surfaces d’intérêt écologique (Sie) : Pas de précision mais l’Angleterre a déjà adopté de nombreuses mesures compatibles avec le verdissement de la Pac après 2015.

L' Irlande du Nord comptera comme une unique région, avec un paiement de base encore à définir.

Le Pays de Galles a défini trois régions, avec des montants de paiements de base de 20 €/ha, 200 €/ha ou 240 €/ha.

L' Ecosse a aussi défini trois régions selon la qualité des parcelles. le montant des aides découplées seront très variables, de 10 €/ha, 35 €/ha ou 220 €/ha.

Parmi les quatre grandes régions du Royaume-Uni, seule l'Ecosse a décidé un recouplage des aides pour les secteurs bovins et ovins. Les éleveurs écossais bénéficieront d'une aide de 100 à 160 € par veau, et d'une aide de 100 € par agnelle née dans la troisième sous-région, celle dont les paiements de base seront de 10 €/ha.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir