Publi-information
 Publi-information

Alternatives aux combustibles fossiles Les biocarburants à base de colza et de maïs

Publi-information

Qu'est-ce que les biocarburants ? Les biocarburants sont des carburants alternatifs créés à partir de matériaux organiques provenant de la biomasse. Ces carburants solides, liquides ou gazeux peuvent être utilisés en complément ou en substitution des combustibles classiques et possèdent de nombreux avantages pour l’environnement. Il existe deux principaux types de biocarburants : le biodiesel et le bioéthanol.

mais

Qu'est-ce que le biodiesel?

Le biodiesel est un biocarburant synthétique liquide obtenu à partir de la biomasse, c’est à dire obtenu à partir toutes les matières vivantes ou produits organiques végétaux ou animaux. Le biodiesel ne contient donc aucun produit pétrolier mais il peut totalement servir à remplacer le pétrodiesel des moyens de transports avec moteurs diesel.

Le grand avantage du biodiesel est que c’est une énergie renouvelable, écologique et biodégradable. Il permet de diminuer l’Effet de Serre par la réduction des émissions de gaz, et contribue ainsi à la protection de l’environnement.

biocarburant

Il existe plusieurs formes de biodiesel: le biodiesel à l’état pur  (appelé B100 car concentré à 100%) ou le biodiesel mélangé avec du diesel classique (appelé B2 pour une concentration de 2%, B5 pour 5% et ainsi de suite). Le rapport entre biodiesel et pétrodiesel du mélange influence l’impact sur l’environnement. Par exemple, un mélange de 10% de biodiesel au diesel standard va contribuer à la réduction de 10% des gaz à Effet de Serre.

Jusqu'à une concentration de 30% (B30), le biodiesel peut être utilisé dans les moteurs sans modification ni changement de leur conception. Cette proportion de 30% correspond au biodiesel appelé Diester, le biodiesel aujourd’hui marque déposée le plus utilisé en France. Au delà de 30% de concentration, il est recommandé d’adapter les éléments des moteurs comme les joints ou filtres en contact avec le biocarburant. Sans adaptation, les éléments en contact avec le biodiesel auraient tendance à s’user plus rapidement.

Enfin, les experts affirment que la puissance du moteur alimenté en biodiesel est quelque peu réduite, et que par conséquent la consommation de carburant augmente de 5 à 8%.

 

Comment produire du biodiesel ?

De nombreux types de graines oléagineuses et de noix peuvent être utilisées pour la fabrication du biodiesel. Les matières premières couramment utilisées pour la production de biodiesel sont le soja, le colza ou canola, les huiles végétales classiques ou recyclées et la graisse animale. Ces matières premières sont généralement choisies en fonction du prix, du rendement et de la performance (certaines matières sont meilleures pour les conditions de température froide).

Pour la fabrication du biodiesel trois éléments sont indispensables: une huile, un alcool et un catalyseur. Pour l’obtention de l’huile, les graines et les noix utilisées doivent être récoltées à pleine maturité et stockées dans de bonnes conditions avant d’être rapidement traitées pour éviter toute dégradation. Les graines sont alors sélectionnées, nettoyées, et, dans certains cas, décortiquées et martelées ou pulvérisées afin d’obtenir de l’huile. La réaction entre l’huile, l’alcool et le catalyseur est appelée estérification ou trans-estérification et le résultat est le biodiesel.

Le biodiesel fabriqué à partir de colza

L'huile de colza est une des sources les plus utilisées en France dans la fabrication du biodiesel alimentant les véhicules automobiles. L’huile de colza est obtenue suite au pressage et à l’extraction des graines de colza puis grâce à la trans-estérification. L'huile transformée donne alors du biodiesel et aussi de la glycérine. La glycérine est ensuite recyclée puisqu'elle est utilisée par les industries pharmaceutiques, cosmétiques et chimiques. Les déchets de cette réaction chimique sont appelées tourteaux et permettent de nourrir les vaches laitières.

Le biodiésel de colza peut être utilisé sous forme pure dans les moteurs plus récents, sans endommager le moteur, mais il est souvent combiné avec du diesel standard dans des concentrations variant de 2% à 20% de biodiesel.

Toutefois, en raison des coûts d’obtention de l’huile de colza à partir des graines de colza, le coût du biodiesel dérivé de colza est plus élevé que celui du carburant diesel standard.

Le bioéthanol à base de maïs

D’autres sources constantes d'énergie sont les matières végétales à forte teneur en glucides comme la canne à sucre, la pomme de terre ou le maïs. Les grains de maïs sont en effet une bonne matière première pour la fabrication de biocarburant en raison de leur teneur en amidon. Pour la fabrication du bioéthanol, les grains de maïs sont broyés afin de faciliter l’hydrolyse, c’est à dire la décomposition par des enzymes de l’amidon en molécules de glucose. Ensuite grâce à la fermentation par des micros organismes, les molécules de glucoses se transforment en éthanol.  

Voilà, encore une façon renouvelable d'exploiter l'énergie stockée dans le maïs. La sélection des nouvelles variétés de maïs permet des marges de progrès et de meilleurs rendements des bilans énergétiques. Pour être utilisé en biocarburant, le bioéthanol devra être mélangé à de l’essence ou pourra être utilisé pur mais nécessitera des adaptations du moteur. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags