Protection des céréales Préservez votre potentiel de rendement à l’automne

ADAMA Publi-information

Quels sont les leviers pour préserver les rendements des céréales dès l’automne ? Romain Tranquart, Directeur marketing opérationnel chez Adama nous livre son point de vue.

Adama
Infestations et cas de résistances à la hausse, durcissement de la réglementation (arrêt de molécules, nouvelles contraintes réglementaires…), peu de nouvelles matières actives : la tendance n’est pas à l’augmentation du nombre de solutions possibles pour protéger les cultures et maintenir la production ! Il est plus que jamais nécessaire d’anticiper les interventions et construire une véritable stratégie à l’automne.

Devant la multiplication des cas de résistances aux herbicides, quels moyens mettre en œuvre pour préserver les rendements des céréales dès l’automne ?

On ne peut pas se contenter d’une vision simpliste du désherbage, l’agriculteur le sait bien. Il est nécessaire d’adapter les pratiques à la parcelle, en tenant compte de son historique, et en combinant les méthodes agronomiques et les bonnes pratiques phytosanitaires. Certaines mesures agronomiques ont prouvé leur efficacité comme l’allongement des rotations et le décalage de la date de semis. Cependant cela ne suffit pas toujours. « Dans ce cas de figure, nous recommandons d’intervenir dès la prélevée avec des produits racinaires comme Codix®/Résum® ou Trinity®/Bandrille® afin de préserver le potentiel rendement dès le départ. »

Diversifier les modes d’actions est également devenu incontournable pour maîtriser les populations d’adventices. « Pour simplifier la lecture du mode d’action, les codes RAC sont clairement indiqués sur chacune de nos étiquettes sous la forme d’un logo. Rien de plus simple, il suffit d’alterner les codes ! » et donc les matières actives. « Adama a la chance d’avoir un large portefeuille de solutions uniques qui s’adapte à chaque cas de figure, comme le Codix®/Résum®, le Constel®/Varia® ou le Trinity®/Bandrille®. Nous lançons également des solutions à base de bifénox, la seule substance active représentante du mode d’action HRAC E (Inhibiteurs PPO) sur céréales.

Enfin, toujours dans le but de faciliter le choix de l’agriculteur, nous travaillons depuis maintenant deux ans à l’ouverture de la liste des variétés sensibles au chlortoluron pour Trinity® et Bandrille®. Ce sont maintenant 34 variétés de blé sensibles au chlortoluron sur lesquels il est possible d’appliquer ces deux solutions (Liste des variétés à télécharger ici). »

Pas facile de s’y retrouver parmi cette multitude de leviers ? Adama vous facilite la vie avec un guide des Bonnes Pratiques Herbicides téléchargeable sur son site. Ce guide reprend les 5 règles de base pour préserver le potentiel de rendement des céréales tout en limitant l’impact sur l’environnement.

Les ravageurs d’automne sont un autre point sur lequel les agriculteurs doivent rester vigilants cette année.

Le retrait des néonicotinoïdes bouleverse les stratégies de lutte contre les pucerons (vecteurs de viroses comme la jaunisse nanisante de l’orge) et les cicadelles à l’automne. « Il va maintenant falloir revenir aux bases techniques : l’observation dans la parcelle et l’application, si besoin et au bon moment, d’un insecticide foliaire au profil spécifique comme le Mavrik® Flo ou le Talita® ».

Un autre guide Adama, spécifique cette fois-ci aux insecticides céréales, est disponible en téléchargement sur le site. Il recense les 5 points pour bien bâtir son programme insecticide et être prêt en cas d’infestation.

© Copyright Adama 2018 - Tous droits réservés.
®Marques déposées Adama. Agrément N° IF01696 : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels. www.adama.com. Crédits photo Fotolia.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags