Manifestation
Une centaine d'agriculteurs manifestent à Lille après une agression

Environ 80 tracteurs étaient aussi garés devant le tribunal, affichant des banderoles où l'on pouvait lire « Agressions, vols, détériorations : ça suffit », « avant d'avoir un mort, punissez-les ! » ou « justice pour nos agriculteurs ». « Ça fait plusieurs années que nous dénonçons des faits de destructions parcellaires de nos surfaces agricoles par des motos et des quads », a déclaré François Fontenier, secrétaire général de la FDSEA du Nord, à l'AFP.

Il y a une semaine, à Quesnoy-sur-Deûle (Nord), une querelle avait éclaté entre un motard et un agriculteur. Un autre agriculteur, qui passait par là, était intervenu et avait été blessé au visage. Cet agriculteur, également conseiller municipal à Deûlémont (Nord), âgé de 51 ans, doit subir quatre semaines d'arrêt de travail, d'après sa famille présente vendredi à la manifestation. « Nos parcelles agricoles sont des propriétés privées, c'est notre outil de travail même si c'est un milieu ouvert. Nous demandons qu'elles soient protégées », a dit M. Fontenier. Une délégation composée d'agriculteurs et d'élus a été reçue par le parquet de Lille ainsi qu'une autre à la préfecture. La date du procès de l'agresseur présumé doit être connue lundi, d'après la FDSEA.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir