Ils ont choisi de réduire les phytos [Témoignage] E. Drique : « Mon système est cohérent »

Terre-net Média

A Bézu-Saint-Eloi, dans l'Eure, Emmanuel Drique s'est lancé dans une démarche d'agriculture intégrée. Aujourd'hui serein et satisfait de son système, qu'il juge cohérent, il ne reviendrait pas en arrière.

Emmanuel Drique cultive 158 ha de prairies, de céréales, de colza et de protéagineux à Bézu-Saint-Eloi, dans l'Eure. Après avoir repris l'exploitation familiale en 1991, il a décidé, dans les années 2000, avec l'aide du groupe de suivi Dephy de la Chambre d'agriculture de l'Eure, de réduire son apport en produits phytosanitaires sur son exploitation.

Déjà en non labour depuis une vingtaine d'années, il diversifie son assolement et teste des cultures, en arrête certaines comme le lin, qu'il estime trop intensif, ou la féverole, « après deux ans de ratés ». Il adapte la date de ses semis pour réduire ses interventions, notamment fongicide et herbicide, teste des méthodes alternatives de désherbage.

S'il est passé par des périodes de doute et qu'il cherche toujours de nouvelles façons d'optimiser son système, il se dit aujourd'hui serein dans sa manière de travailler.

Retrouvez ci-dessous son témoignage.

Ce témoignage vidéo fait partie d'une série de huit reportages réalisés par Terre-net avec la Chambre d'agriculture de l'Eure dans le cadre d'Ecophyto.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous