Ils ont choisi de réduire les phytos Jean-Bernard Lozier : « Je n'ai jamais de stress à propos de mes cultures »

Terre-net Média

Jean-Bernard Lozier a toujours été sensible aux questions environnementales. Sur son exploitation à Coudres (27), il a petit à petit mis en place un système en protection intégrée. Aujourd'hui, il est dans la moyenne haute de la région en termes économique.

Jean-Bernard Lozier cultive 80 hectares de céréales, lin, colza et protéagineux à Coudres (Eure). Installé dans les années 1980, il passe en TCS en 1997 puis à la protection intégrée en 2000, après avoir rencontré le groupe Dephy de la Chambre d'agriculture de l'Eure. 

Son système repose notamment sur un travail du sol simplifié, une rotation longue, composée de six cultures, avec une faible utilisation d'intrants. Il mélange des variétés de blé et décale ses dates de semis.

Aujourd'hui, les résultats économiques de son exploitation se situent dans la moyenne haute de la région. « Ce modèle demande de déplacer son niveau de tolérance en matière de salissement des parcelles et d'accepter quelques pertes de rendement, par rapport à un système conventionnel », précise-t-il.

Ce témoignage vidéo fait partie d'une série de huit reportages réalisés par Terre-net avec la Chambre d'agriculture de l'Eure dans le cadre d'Ecophyto.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous