Ils ont choisi de réduire les phytos [Témoignage] J-P. Pétillon : « Le gibier, baromètre de mon exploitation »

Terre-net Média

Passionné de chasse, Jean-Philippe Pétillon a mis en place un système de culture intégrée pour favoriser la présence du gibier et des auxiliaires sur son exploitation. En utilisant moins de phytos, il contrôle mieux ses coûts de production.

Installé en 1998 sur la ferme familiale à Bézu-Saint-Eloi (Eure), Jean-Philippe Pétillon cultive 100 ha de betteraves, céréales et colza. Passionné de chasse, il a re-dessiné son parcellaire pour favoriser la petite faune sauvage. « Le gibier est un peu le baromètre de l’exploitation en terme d’impact sur l’environnement », explique-t-il. 

Investi depuis une dizaine d'années dans le groupe Dephy de la Chambre d'agriculture de l'Eure, il a mis en place une rotation sur 5-6 ans et a investi dans un matériel de traitement performant pour augmenter sa force de frappe. « Il ne faut pas s'interdire le traitement, mais l'optimiser par la mécanisation », dit-il.

Réduire l'utilisation des produits phytosanitaires est pour lui une manière de contrôler ses coûts de production tout en protégeant sa santé

Ce témoignage vidéo fait partie d'une série de huit reportages réalisés par Terre-net avec la Chambre d'agriculture de l'Eure dans le cadre d'Ecophyto.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous