Publi-information

Maxence Fauvin, Pioneer Semences « Un biofertilisant enrobe la semence pour sécuriser l’implantation du colza »

Corteva

Pioneer, marque semences du groupe Corteva, commercialise depuis l’été 2019, LumiGEN en accompagnement de ses hybrides de colza. Composé d’un fongicide et d’un biofertilisant, ce traitement de semences renforce la vitesse d’émergence et la vigueur au départ du colza. Le point avec Maxence Fauvin, chef de marché oléagineux Pioneer.

Parcelle de colza à l'automneLa présence de LumiGEN dans l’enrobage de la semence de colza favorise la germination et donne lieu à un développement racinaire et foliaire plus rapide et plus important. La plante est plus vigoureuse au démarrage, ce qui se traduit par un accroissement de la biomasse aérienne, et une plus grande rapidité d’installation. (©Corteva)

Vous lancez une gamme de solutions de protection des semences, LumiGEN, en colza. Pour quelles raisons ?

La sécurisation de l’implantation est un élément décisif de la réussite du colza. C’est d’autant plus important que le contexte réglementaire a changé, que des substances actives phytosanitaires ne sont plus autorisées et que l’évolution climatique a déjà des répercussions dans nos bassins de production. Pour soutenir les agriculteurs dans leurs réponses aux enjeux de performance, rentabilité et durabilité, Pioneer a décidé de transformer ses standards en protection des semences, et de réhausser le niveau avec LumiGEN.

En quoi consiste ce nouveau traitement de semences ?

Sur colza, LumiGEN est composé d’un fongicide et d’un biofertilisant, Lumibio KeltaTM, qui stimule le fonctionnement métabolique des plantes et l’échange entre les racines et le sol. A base d’acides organiques lignosulfonates et de micro et macro-nutriments de haute qualité, ce dernier accélère et augmente l’absorption d’éléments nutritifs par les jeunes racines.  

Quels sont ses avantages par rapport aux protections de semences classiques ?

La présence de LumiGEN dans l’enrobage de la semence de colza favorise la germination et donne lieu à un développement racinaire et foliaire plus rapide et plus important, surtout en conditions difficiles en début de cycle. La plante est plus vigoureuse au démarrage, ce qui se traduit dans nos essais, par un accroissement de + 8 % de la biomasse aérienne, et une plus grande rapidité d’installation de la culture. LumiGEN a augmenté le nombre de plantes par m2 de 8 % par rapport au témoin, ce qui se traduit par une meilleure couverture du sol par la culture qui limite la pression des adventices.

Entre le stade émergence et les trois semaines du colza, la croissance racinaire a été augmentée de 75 % par rapport au témoin. Les avantages : une absorption plus importante d’éléments nutritifs, un meilleur comportement hivernal, une plus grande tolérance aux stress, au froid, à la sécheresse et aux températures élevées, et une meilleure résistance à la verse.

Comment ces effets sur le développement racinaire et foliaire se traduisent-ils ensuite en végétation ?

Les plantes, plus vigoureuses, sont moins sensibles aux attaques de ravageurs, notamment de grosses altises et de charançons du bourgeon terminal. Elles sont également dans de meilleures dispositions pour affronter l’hiver. Nous avons aussi observé une activité photosynthétique renforcée, une meilleure capacité à remplir les grains et une floraison plus homogène, pour une arrivée à maturité plus régulière des siliques, donc moins de pertes à la récolte. Ces multiples bénéfices permettent aux colzas d’exprimer pleinement leur potentiel à la fois en termes de rendement et de teneur en huile. Dans nos essais, les parcelles protégées avec LumiGEN terminent, en moyenne, avec 1,7 point d’huile en plus.

En colza, tout est lié. Une bonne implantation permet à la culture d’effectuer son cycle de façon beaucoup plus sereine et ce, jusqu’à la récolte.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires