Publi-information

Production mondiale de colza Une embellie cette année grâce aux challengers

Corteva

À l’échelle de la planète, après deux campagnes à la baisse, la production de colza remonte. Les récoltes continuent à baisser dans les deux grands bassins de production que sont le Canada et l’Union européenne, mais d’autres pays tirent leur épingle du jeu.

Parcelles agricolesLa production de colza remonte, pour la campagne 2020/2021, à l'échelle mondiale. (©Adobe Stock)

Le colza est la deuxième graine oléagineuse produite dans le monde, avec 60,7 Mt en 2019-2020, loin derrière le soja, à 338 Mt, et devant le tournesol à 56 Mt. Si la production mondiale de soja oscille ces dernières années, en gros entre 340 et 360 Mt, et que celle de tournesol grimpe régulièrement depuis cinq ans, les récoltes de colza sont plutôt en recul. En 2020, la production mondiale de colza d’hiver et de printemps est estimée à 69,8 Mt, à la hausse donc, après une tendance à la baisse depuis 2017. Celle de tournesol, pendant la même période, a progressé régulièrement, passant de 42,9 Mt en 2015-2016, à 56 Mt en 2019-2020.

Production en recul en Europe et au Canada

Les deux principaux bassins de production de colza dans le monde, sont le Canada avec 18,7 Mt en 2019-2020 et l’Union européenne, 17 Mt. On trouve ensuite selon Terres Univia, la Chine avec une production, de 5 Mt, devant l’Ukraine, 3,47 Mt, l’Australie, 2,33 Mt et la Russie, 2 Mt.

Production mondiale de colzaProduction mondiale de colza entre 2015 et 2020. (©Terres Univia)

Si la production de colza baisse depuis trois campagnes à l’échelle de la planète, ce recul s’explique surtout par une diminution de la production au sein de l’Union européenne et au Canada. En Europe, la récolte 2020 est estimée encore à la baisse à 16,4 Mt. Les producteurs doivent faire face depuis deux ou trois ans, à des difficultés de semis à l’automne qui ont conduit à une baisse des ensemencements.

Au Canada, après un record en 2017, la production de canola (colza de printemps) a reculé régulièrement pour attendre 18,7 Mt en 2020. L'état des stocks canadiens au 31 décembre 2020, s'élevait à 12,1 Mt, en repli de 24 % par rapport à la même période de 2019. Agritel estime qu’en fin de campagne, il pourrait descendre sous la barre du 1 Mt.

Embellie en Australie et en Ukraine   

Malgré une tendance à la baisse chez les producteurs historiques, les volumes récoltés augmentent dans plusieurs autres pays, et en particulier, en Ukraine et en Australie. La récolte ukrainienne de colza a atteint son niveau record en 2019 à 3,4 Mt. En Australie, après trois années successives de sécheresse, le climat de 2020 a été beaucoup plus favorable à l’agriculture et la production de colza est revenue à un niveau élevé à 3,71 Mt, contre 2,33 Mt en 2019 et 2,18 Mt en 2018.

Tension sur la consommation de graines

La tension sur la consommation de graines de colza à l’échelle de la planète va provoquer une diminution des stocks en fin de campagne et explique la flambée des cours du colza au cours des six derniers mois. Le plus gros exportateur de colza est le Canada. Il expédie surtout du canola vers la Chine, l’Union européenne et le Japon. L’Europe importe surtout des graines de colza d’Ukraine et du Canada. Ses importations augmentent régulièrement et sont passées de 4,2 Mt en 2017-2018 à 6,1 Mt cette année.

Importations de colza dans l'UE.Les fournisseurs de colza de l'UE. (©La Coopération Agricole Métiers du Grain d’après Union européenne) 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Chargement des commentaires