Gouvernement Macron-Philippe Qui est Jacques Mézard, nommé ministre de l’agriculture ?

Terre-net Média

C’est donc Jacques Mézard qui a été nommé ministre de l’agriculture dans le premier Gouvernement d’Edouard Philippe et d'Emmanuel Macron. Qui est Jacques Mézard ?

Aux côtés de Richard Ferrand, Audrey Bourolleau et Olivier Allain, ici au Salon de l'agriculture le 1er mars dernier, Jacques Mezard est le nouveau ministre de l'agriculture. Aux côtés de Richard Ferrand, Audrey Bourolleau et Olivier Allain, ici au Salon de l'agriculture le 1er mars dernier, Jacques Mézard (au centre de la photo) est le nouveau ministre de l'agriculture. (©@RichardFerrand)

E mmanuel Macron et son Premier ministre Edouard Philippe ont choisi de nommer Jacques Mézard au poste de ministre de l’agriculture.

Nicolas Hulot est nommé ministre de la transition écologique et solidaire, Bruno Le Maire ministre de l'économie, Richard Ferrand ministre de la cohésion des territoires, Marielle de Sarnez ministre des affaires européennes auprès du ministre d'état des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Membre du Parti radical de gauche, Jacques Mézard est sénateur du Cantal depuis septembre 2008. Il est par ailleurs conseiller municipal d'Aurillac, conseiller communautaire et président de la Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac. 

Jacques Mézard est intervenu à plusieurs reprises sur les sujets agricoles au Sénat notamment le 23 mars 2016 à propos de la compétitivité de l’agriculture. Voici deux extraits de ses interventions : 

« Dans nos campagnes, nous avons tous pu mesurer l’intensité d’une crise qui n’en finit pas de durer. La situation est grave comme en atteste la baisse continue du nombre d’exploitations aux quatre coins de la France : 8 % sur les trois dernières années. Derrière ce chiffre, et bien d’autres que je pourrais citer relatifs à la baisse tendancielle des revenus agricoles, c’est un drame social et territorial qui se joue. En effet, des milliers d’hommes et de femmes qui ne ménagent pas leur peine voient leur échapper ce qui est bien souvent l’investissement de toute une vie. Des fermes disparaissent les unes après les autres, mettant en péril le fragile équilibre des territoires ruraux en les privant d’une dynamique essentielle à l’économie locale. » 

Une meilleure coexistence entre deux modèles d’agriculture

« Nous souhaitons, pour l’avenir, une meilleure coexistence entre deux modèles d’agriculture, qui doivent non pas s’opposer mais se compléter. D’un côté, il faut continuer à promouvoir une agriculture très compétitive faite de grandes exploitations. De l’autre, il faut encourager le maintien d’une agriculture de petites structures à vocation nourricière animant des circuits courts et poursuivant son rôle d’aménagement du territoire. »

La passation de pouvoir entre Jacques Mézard et son prédécesseur Stéphane Le Foll a eu lieu ce mercredi 17 mai à 16h au ministère de l'agriculture et de l'alimentation.

Le premier conseil des ministres se tiendra jeudi matin.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous