Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Blé tendre

Blé tendre ( prix en €/T)


Hag 220 mini / P 10.5%

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 -NC--NC--NC-172€/T163€/T-NC-

Standard

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 169€/T163€/T170€/T-NC-163€/T170€/T

Analyse quotidienne du 20/04/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Offre 7 jours gratuits

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 20/04/2015 :

L'arrivée des pluies sur les principales zones de production du blé aux Etats-Unis continue de peser sur les prix. En effet, alors que des craintes de sécheresse avaient tiré les prix du blé outre-Atlantique vers le haut, les précipitations actuelles effacent les inquiétudes des opérateurs. D'ailleurs les conditions de culture s'améliorent, laissant présager d'une hausse de la production. Néanmoins les prix trouvent du soutien dans le dynamisme du commerce international. Ainsi, avec la chute des prix du blé depuis plusieurs jours, les grands acheteurs internationaux semblent revenir aux achats, à l'image de l'Egypte, dont l'organisme en charge des achats de blé, le GACS (Egypt's General Authority for Supply Commodities), vient de lancer un appel d'offres pour acheter une quantité indéfinie de blé pour livraison entre le 5 et le 15 juin. En Europe, sur la nouvelle campagne, les conditions continuent d'être idéales, même si le manque d'eau pourrait poser problème. Dans ce contexte, les perspectives de hausse durable des prix restent limitées.


Analyse hebdomadaire du 20/04/2015

L'arrivée des pluies sur les principales régions productrices aux Etats-Unis entraîne une détente sur les prix du blé des deux côtés de l'Atlantique. En effet, alors que les prix progressaient depuis le début du mois de mars à Chicago entraînant avec eux les cours sur Euronext, les précipitations qui balaient le pays pèsent sur les prix, les opérateurs étant rassurés quant à la future récolte. En effet, les craintes de sécheresse allaient grandissant sur les régions productrices de HRW. Cependant, le marché trouve du soutien dans le dynamisme du commerce international. En effet, avec la baisse des prix, des grands acheteurs internationaux semblent revenir aux achats, à l'image de l'Algérie. Le pays à lancé un appel d'offre vendredi, qui a été remporté pour partie par du blé français, signe que le blé de l'Hexagone reste compétitif sur la scène internationale. A noter que du blé d'origine russe a également été sélectionné malgré la taxe limitant les exportations du pays. Dans ce contexte, les cours du blé subissent la pression baissière du marché américain. Cette tendance pourrait se poursuivre d'autant plus que des précipitations sont également attendues en Europe éloignant le spectre de la sécheresse dans cette zone.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :