Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Blé tendre

Blé tendre ( prix en €/T)


Hag 220 mini / P 10.5%

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 -NC--NC--NC-181€/T168€/T-NC-

Standard

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 166€/T166€/T172€/T-NC-168€/T172€/T

Analyse quotidienne du 27/08/2014

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 27/08/2014 :

Les cours du blé évoluaient peu ce mardi restant affichés sur un niveau de 173 €/t en rendu Rouen en base juillet. Sur le plan fondamental, peu de nouvelles informations venaient alimenter le marché. Toutefois, l'Algérie annonçait, hier, qu'elle n'accepterait pas de blés dont les origines ont été mélangées, ce qui est de nature à assombrir les perspectives export de la France pour la campagne 2014/2015. Toujours sur la scène internationale, l'Egypte achetait ce mardi 175 000 tonnes de blé d'origine russe et roumaine à un prix moyen de 258 $/tonne CAF. La forte présence des origines mer Noire en ce début de campagne pourrait continuer de faire pression sur les cours du blé.

D'un point de vue macro-économique, on notera la forte baisse de la parité euro/dollar, qui s'affiche désormais sous le niveau de 1.32, ce qui sera de nature à soutenir le cours des céréales cotées en euro.


Analyse hebdomadaire du 01/09/2014

Les cours du blé évoluaient peu la semaine passée s'affichant sur un niveau de 174 €/t en rendu Rouen en base juillet pour une qualité 76/220/11. Sur le plan géopolitique, l'escalade de la tension entre l'Ukraine et la Russie, avec des rumeurs d'invasion russe dans l'est de l'Ukraine, était de nature à maintenir une certaine prime de risque sur les prix. De plus, la nette baisse de la parité euro/dollar, qui s'affiche désormais sous le niveau des 1.32, ce qui est un élément de soutien pour les céréales cotées en euro. Toutefois, sur le plan fondamental, le marché du blé pourrait continuer d'évoluer sous pression des bonnes disponibilités export mer Noire. D'ailleurs, le dernier appel d'offre de l'Egypte pour 175 000 tonnes de blé a encore une fois été remporté par la Russie principalement et par la Roumanie dans une moindre mesure.

Concernant l'hémisphère sud, les conditions de culture du blé sont bonnes en Australie notamment du fait des pluies tombées dans l'est de pays. Entre outre, l'éloignement du risque El Niño cet hiver rassure les opérateurs quant à un éventuel épisode de sécheresse. Ainsi, en l'absence d'incident climatique sur l'hémisphère sud en deuxième partie de campagne, le potentiel de hausse parait limité.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :