Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Blé tendre

Blé tendre ( prix en €/T)


Hag 220 mini / P 10.5%

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 -NC--NC--NC-186€/T174€/T-NC-

Standard

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 165€/T172€/T182€/T-NC-174€/T173€/T

Analyse quotidienne du 17/11/2014

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 17/11/2014 :

Le marché du blé fait preuve de fermeté alors que se multiplient les facteurs d'inquiétudes à travers le monde. C'est en premier lieu la vague de froid qui touche les Etats-Unis qui inquiète les opérateurs. Le risque porte certes sur les blés HRW du Kansas et Nebraska, certes bien implantés mais non protégés du gel en l'absence de neige mais il porte également sur les blés SRW à peine semés où même non encore semés dans la Corn Belt à la suite du retard de récolte du maïs. Les craintes s'accentuent également autour de l'Australie où aux rendements décevants s'ajoute l'arrivée de pluies qui dégradent la qualité sur les cultures arrivées à maturité. En Argentine les doutes s'accentuent également quant à la qualité des blés soumis à des précipitations excessives. La mauvaise implantation d'une partie des blés ukrainiens et russes est également sous surveillance. Autant d'éléments qui permettent aux cours du blé de retrouver les niveaux de l'été dernier. Sur le marché européen, l'export demeure très dynamique au départ de l'Allemagne, de la Pologne et des Pays Baltes, il l'est nettement moins au départ de la France où la qualité hétérogène handicape les affaires.


Analyse hebdomadaire du 17/11/2014

Les cours du blé évoluaient en nette hausse la semaine dernière venant s'afficher sur un niveau de 176 €/t en rendu Rouen en base juillet pour une qualité 76/220/11. Le blé européen conserve une très bonne compétitivité sur la scène internationale ce qui est un élément de soutien important pour les cours. L'Union européenne accordait ainsi des certificats export pour 560 275 tonnes de blé tendre portant le total depuis le début de la campagne à 10,9 millions de tonnes. D'ailleurs, pour son rapport mensuel, FranceAgriMer révisait en baisse son stock de report de blé tendre en France à 4,3 millions de tonnes contre 4,4 millions de tonnes précédemment du fait d'une révision à la hausse des perspectives à l'export de l'Hexagone. Sur le plan macro-économique, on notera que la compétitivité du blé européen est renforcée par la baisse de la parité euro/dollar qui s'affiche désormais à 1,25.

En nouvelle récolte, les opérateurs se focalisent d'ors et déjà sur la récolte 2015. En effet, la vague de froid attendue dans les prochains jours sur les régions de production de blé d'hiver aux Etats-Unis et en Russie inquiète les opérateurs vis-à-vis de potentiels dégâts de gel. Dans ce contexte, le marché restera très attentif à l'évolution des conditions climatiques sur l'hémisphère cet hiver.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :