Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Blé tendre

Blé tendre ( prix en €/T)


Hag 220 mini / P 10.5%

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 -NC--NC--NC-191€/T178€/T-NC-

Standard

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 175€/T178€/T188€/T-NC-178€/T182€/T

Analyse quotidienne du 23/01/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 23/01/2015 :

La Banque centrale européenne, sous l'égide de Mario Draghi, a donc annoncé le plan de rachat de dettes tant attendu hier après midi. La BCE injectera donc 60 milliards d'euros de liquidités nouvelles sur les marchés tous les mois, jusqu'à fin septembre 2016 «au moins». Cette nouvelle a entraîné la chute de la parité euro dollar qui s'affiche désormais sous les 1.14. Cette baisse de l'euro est une bonne nouvelle pour l'ensemble des produits exportés par l'Europe dont le blé. En effet, le blé sera plus compétitif sur la scène internationale face aux autres origines lors des appels d'offres. Dans ce contexte, la demande internationale pour ces blés devrait continuer d'être dynamique. De plus le regain de tension entre la Russie et l'Ukraine pourrait mettre à nouveau la pression sur les prix du blé. En effet, les opérateurs craignent des problèmes de disponibilités à la suite de rumeurs sur un accord entre le gouvernement ukrainien et les opérateurs pour limiter les exports à 1.2 Mt entre janvier et juin. D'autre part, l'Union européenne a délivré pour 728.000 tonnes certificats à l'export de blé tendre cette semaine pour le total exporté depuis le début de la campagne 2014/2015 à 16.1 millions de tonnes. Les exportations européennes s'affichent en léger repli par rapport à la campagne précédente où à la même période, 16.7 millions de tonnes avaient été exportées.


Analyse hebdomadaire du 26/01/2015

La forte baisse de l'euro par rapport au dollar offre un solide soutien aux cours du blé sur Euronext. En effet, c'est la semaine dernière que la Banque centrale, par l'intermédiaire de son président Mario Draghi, a annoncé la mise en place d'un assouplissement quantitatif, ou « quantitative easing ». Cette mesure, qui a pour but de relancer l'économie, se traduira par une importante création monétaire, qui diluera l'euro face aux autres devises et par rapport au dollar en particulier. D'ailleurs la parité euro dollar s'affiche désormais proche des 1.12. Cette baisse a un impact positif sur le cours du blé de la zone euro. En effet, comme sur la scène internationale les prix du blé sont libellés en dollars, les origines européennes bénéficieront d'un gain de compétitivité uniquement lié à l'effet devise.

D'autre part, le regain des tensions dans l'est de l'Ukraine offre également un solide soutien au prix du blé. En effet, les opérateurs craignent davantage de restrictions à l'exportation de la part de l'Ukraine qui doit faire face à une inflation croissante. Dans ce contexte, le blé reste sous tension à l'approche du seuil des 200 euros par tonne sur Euronext sur le rapproché.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :