Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Blé tendre

Blé tendre ( prix en €/T)


Hag 220 mini / P 10.5%

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 -NC--NC--NC-182€/T170€/T-NC-

Standard

Epoque Chartres ou paritéCreil(FOB)Dunkerquela PalliceMoselleRouen (Rendu)
juillet - Recolte 2014 167€/T169€/T178€/T-NC-170€/T175€/T

Analyse quotidienne du 27/02/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 27/02/2015 :

Les tirages des certificats à l'export en blé tendre marquent un nouveau record cette semaine avec l'octroi de 912.341 t dont 1/3 pour l'origine française. Le repli de l'euro et des prix attractifs sur la scène export poussent ainsi les origines européennes à s'illustrer depuis ce début d'année. Cette situation est rendu possible car les blés mer Noire sont bien moins disponibles et que les prix américains bien qu'en repli restent peu attractifs sur les destinations du Maghreb. Par conséquent, les cours du blé qui marquaient un net repli en début de journée ont finalement affiché en fin d'après-midi un léger regain sur plusieurs places de cotations. De plus, les prévisions de l'IGC communiquées hier montrent une hausse des volumes exportés dans le monde et notamment via l'Europe. Les stocks mondiaux en fin de campagne sont révisées en légère hausse par rapport aux prévisions du mois dernier à 197 Mt soit une hausse confirmée par rapport à l'an dernier de +5%.


Analyse hebdomadaire du 02/03/2015

La chute de l'euro sur les niveaux autour de 1.11 $/€ est de nature à soutenir les exportations européennes de blé. Celles-ci s'affichent toujours sur des niveaux record montrant ainsi que l'origine européenne reste particulièrement compétitive face aux Etats-Unis notamment. En France, les chargements apparaissent élevés à destination de l'Egypte et du Maroc notamment. A l'inverse, en Russie, la mise en place de taxes semble affecter effectivement les exportations de blés qui, si elles ne sont pas nulles, s'affichent néanmoins en baisse. Par ailleurs, il est à noter qu'aujourd'hui était lancé un nouveau contrat blé meunier premium n°3 sur Euronext. La liquidité devrait néanmoins rester sur le contrat n°2. Sur la prochaine campagne, les risques se concentrent sur les blés d'hivers US. Le couvert neigeux y est faible et les températures, toujours faibles.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :