Accueil > Engrais > Uree

Cotations de l'engrais urée

Tendance de marché

Tendance de prix à 7 jours pour l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) :

N P K

Composition de l'engrais Urée : 46-0-0

Ce contenu est réservé aux abonnés .
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cotation physique

Cotation Dernière cotation Variation Date
Départ port 320 318 variation2 25/11/2014


Voir l'évolution des cours sur :

Engrais azotés - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 04/11/2014 :
L’ammonitrate est orientée à la hausse - 04/11/2014
Les cours de l’ammonitrate pourraient connaître une nouvelle phase de hausse. Les agriculteurs français semblent en effet plus actifs aux achats ces derniers jours, alors même que les producteurs d’engrais alertent sur le fait que les nouveaux volumes produits ne pourront être livrés avant les premières semaines de 2015. Le risque de  manquer de volumes à temps voulu pourrait être d’autant plus fort que l’un  des sites de production d’AN 33.5 et de CAN 27 vient de tomber en panne. Dans ce contexte haussier sur le marché de l’ammonitrate, les cours de la solution azotée pourraient être entraînés sur des niveaux de prix plus élevés. La solution azotée continue de paraître particulièrement bon marché en termes de comparaison de coût à l’unité d’azote. Pour ce qui est du marché directeur de l’urée, il paraît toujours traversé par les tensions étant donnée la fermeté toujours vérifiée des coûts du gaz ou de l’ammoniac qui entrent dans sa composition.

Engrais de fonds - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 04/11/2014 :
Tensions limitées - 04/11/2014
Les marchés des engrais de fond paraissent relativement peu affectés par des problématiques de manque de disponibilités. La relative faiblesse des cours des grains pèse en effet sur les décisions d’achat des agriculteurs tout autour du monde. L’Inde apparaît ainsi  comme une exception, les importations de phosphate et de potasse du pays étant motivées par les récents changements de la politique de soutien des producteurs de la part du gouvernement indien.
Les français importent la majeure partie de leurs besoins en engrais de fond et sont donc tributaires des marchés mondiaux de la potasse ou du phosphate, en très légère baisse en dollar. Néanmoins la faiblesse de l’euro renchérit les importations et annule ce léger repli international.

Autres cotations :