Accueil > Engrais > Uree

Cotations de l'engrais urée

Tendance de marché

Tendance de prix à 7 jours pour l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) :

N P K
Ce contenu est réservé aux abonnés .
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cotation physique

Cotation Dernière cotation Variation Date
Départ port 310 297 variation13 02/09/2014


Voir l'évolution des cours sur :

Engrais azotés - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 12/08/2014 :
Marchés internationaux animés - 12/08/2014
Si l’activité à l’achat des agriculteurs européens demeure particulièrement faible en ce début de mois d’août, en revanche le marché directeur de l’urée est plus animé sur la scène internationale. En effet, l’Egypte peine à retrouver un rythme normal d’exportation dans la mesure où les producteurs rencontrent des problèmes d’approvisionnement en gaz. Les prix se tendent également en Ukraine, où les tensions avec la Russie ont provoqué un renchérissement de l’approvisionnement gaz. L’ammoniaque, utilisé notamment comme intrant dans la fabrication d’urée, voit également son prix monter ce qui concourt à tendre le marché.

Les cours de l’ammonitrate 33.5 ou du CAN 27 demeurent en revanche stables, dans un contexte où les producteurs ne semblent pas en position de force pour passer des hausses de prix étant donné la faiblesse de la demande en Europe. Pour ce qui est de la solution azotée, le marché semble pour le moment étanche aux tensions observées sur l’urée.

 


Engrais de fonds - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 12/08/2014 :
Les tensions se concrétisent - 12/08/2014
Les tensions sont de plus en plus ostensibles sur les marchés des engrais de fond. Il semble ainsi que le marché européen intègre avec un certain décalage les hausses constatées plus tôt pendant l’été sur les marchés internationaux. Le marché de la phosphate est ainsi tendu par le retour des importateurs indiens aux achats ces dernières semaines. Côté européen, les exportateurs marocains semblent bénéficier de plus en plus de champs avec le DAP d’origine Baltique qui semble se faire de moins en moins disponible. Pour ce qui est de la potasse, le marché demeure inchangé sur les principales places internationales néanmoins les industriels de référence publient tous des perspectives de rebond des prix de la potasse, tirés notamment par les prévisions d’achats de la Chine ou de l’Inde.

Autres cotations :