Accueil > Engrais > Uree

Cotations de l'engrais urée

Tendance de marché

Tendance de prix à 7 jours pour l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) :

N P K
Ce contenu est réservé aux abonnés .
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cotation physique

Urée

Cotation Dernière cotation Variation Date
Départ port 320 320 variation0 15/04/2014


Voir l'évolution des cours sur :

Engrais azotés - Analyse (source : Agritel)

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 25/03/2014 :
Tension sur le marché européen - 25/03/2014
Les cours des engrais azotés évoluaient de manière partagée la semaine passée. En effet, sur l a scène internationale, les cours de l’urée s’affichaient en baisse dans un contexte où les disponibilités sont importantes aux niveaux mondial et ceux, malgré le retour aux achats des indiens. Toutefois, en France, les prix de l’azote s’inscrivaient en hausse notamment pour les ammonitrates. Les problèmes de production en France ont, en effet, contribuer à tendre l’offre dans toute l’Europe.
En outre, l’escalade du conflit entre l’Ukraine et le Russie est également un élément d’inquiétude pour le marché des engrais azoté dans un contexte où l’approvisionnement de l’Ukraine en gaz est très incertain. De fait, les cours de la solution azotée, importée d’Ukraine, devrait maintenir une certaine fermeté.


Engrais de fonds - Analyse (source : Agritel)

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 25/03/2014 :
Consolidation - 25/03/2014
Les cours des engrais de fond évoluaient en très légère hausse sur la scène internationale. Les problèmes logistiques sur l’Amérique du Nord permettent de limiter la baisse des cours des engrais potassiques. En outre, les producteurs d’engrais phosphatés au Canada ont nettement limité leurs productions depuis quelques semaines de manière à soutenir les cours. Dans un tel contexte, le marché des engrais de fond se reprenait quelque peu la semaine dernière. En outre, la forte hausse des cours des céréales depuis quelques semaines est également un élément de soutien pour la consommation de fertilisants au niveau mondial, ce qui pourrait être de nature à soutenir les cours des engrais