Accueil > Engrais > Uree

Cotations de l'engrais urée

Tendance de marché

Tendance de prix à 7 jours pour l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) :

N P K
Ce contenu est réservé aux abonnés .
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Cotation physique

Cotation Dernière cotation Variation Date
Départ port 320 310 variation10 16/09/2014


Voir l'évolution des cours sur :

Engrais azotés - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 26/08/2014 :
Poursuite de la hausse - 26/08/2014
Les cours des engrais azotés poursuivaient leur mouvement de hausse la semaine dernière à l’image de l’urée Fob Egypte qui s’affiche sur un niveau de 370 $/tonne. La hausse des prix en Egypte est essentiellement imputable à la hausse des coûts de production du fait du rebond des cours du gaz ces dernières semaines. En Chine, les disponibilités en urée restent importantes mais le retour aux achats de la part de l’Inde, l’un des plus importants importateurs d’urée au niveau mondial, maintenait une certaine fermeté sur les cours. Malgré tout, en France, l’activité est particulièrement réduite en cette fin de moisson. Néanmoins, la nette hausse des cours de l’urée au niveau mondial devrait pousser à la hausse les prix des engrais azotés en France. Sur le plan macro-économique, la forte baisse de la parité euro/dollar plaide également pour une hausse des prix des engrais cotés en euro.

Engrais de fonds - Analyse

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Cependant, nous vous proposons de visionner l'analyse du 26/08/2014 :
Peu d'évolution - 26/08/2014
Les cours des engrais de fond évoluaient peu la semaine passée dans un volume d’activité particulièrement réduit. Concernant les engrais phosphatés, le Maroc affichait des prix en légère hausse que les acheteurs indiens consentaient à payer. En revanche, sur le marché de la potasse, les échanges se font rares et les prix restent sur des niveaux inchangés.

La forte baisse des céréales ces derniers mois pourrait conduire de nombreux producteurs à faire des impasses sur les engrais de fond, ce qui pourrait être un élément de pression à plus long terme.

Autres cotations :