Aop/Aoc et grande distribution La guerre du camembert est déclarée

Afp

PARIS, 24 fév 2014 (AFP) - Les appellations contrôlées qui rassurent le consommateurs ouvrent l'appétit des industriels et de la grande distribution sans qu'ils se plient toujours aux contraintes des cahiers des charges, accusent des producteurs de fromages qui dénoncent un nouveau label "Carrefour".

L'enseigne promeut au Salon de l'Agriculture un label "Origine et Qualité", argument marketing sans certification ni validation indépendante, contestent les responsables des Appellations d'origine contrôlées de camembert, de Pont-Lévêque et de Comté notamment.

Soutenus par le critique et défenseur du goût Périco Légasse, ils se sont retrouvés à quelques-uns lundi sur le stand de Carrefour pour dénoncer une « récupération et un flou total ». « Vous confondez signes de qualité et marketing », lance Patrick Mercier, vice-président des producteurs de "Camemberts de Normandie", une appellation d'origine protégée (AOP, déclinaison européenne de l'AOC, origine contrôlée).

La filière a d'ailleurs attaqué en justice les industriels promoteurs des camemberts "Fabriqués en Normandie" qui s'abritent derrière un label sans réalité. « Nous sommes huit éleveurs et dix fabricants dans cette AOP », dit-il à l'AFP. « Un décret européen nous protège de ce type de confusion et d'usurpation : ici Carrefour s'approprie un travail de longue haleine, avec un cahier des charges technique très contrôlé. "Origine" et "Qualité" dans une même appellation ça n'existe tout simplement pas ».

Charles Deparis, qui préside les "Pont-lévêque" AOP (8 laitiers, 5 producteurs) renchérit : le nom ne recouvre « aucune certification indépendante. Il nous faut 10 ans pour obtenir l'AOP et eux, ils accrochent leurs étiquettes en deux secondes ! ». Tous s'accordent contre un « pied de nez » aux AOC qui « sème la confusion chez les consommateurs ».

Chez Carrefour, on défend une démarche « qualité qui cherche depuis 20 ans à mettre en valeur les produits et les terroirs », affirme à l'AFP Hervé Gomichon, directeur Qualité de l'enseigne. La gamme "Origine et Qualité" porte sur 87 produits-viande, fromages, œufs, miel... « 80 % de nos producteurs sont déjà sous labels : AOP, AOC, Label Rouge, certification environnementale... Nous avons 20.000 producteurs qui travaillent avec nous depuis 20 ans ! » se défend-il. « 100% de nos produits sont tracés depuis la parcelle de production et vérifiés par des laboratoires indépendants mandatés par Carrefour » poursuit-il. « Mais nous avons entendu les producteurs (qui manifestaient) : nous allons intégrer cette inquiétude et trouver une solution », dit-il.

Carrefour a déposé une demande de reconnaissance de son nouveau label auprès de l'INPI (Institut national de la Propriété intellectuelle) qui n'a pas encore été validé. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous