Dans le Massif central Le projet Témoin pour passer plus facilement d'une génération à l'autre

Terre-net Média

L'association Installer en Massif central a lancé, fin 2016, le projet Témoin (accueillir et Transmettre En Milieu rural, Ouvrir à des Initiatives Novatrices) pour mieux cerner les freins à la transmission et accompagner cette étape clé de la carrière des exploitants agricoles.

poignee de mains dans un champ de bleLe projet Témoin vise à répondre à l'enjeu de la transmission des exploitations agricoles et du renouvellement des générations d'agriculteurs dans le Massif central. (©PointImages, Fotolia)

 

Aujourd'hui, au niveau national, un jeune agriculteur s'installe quand trois exploitants partent à la retraite. Comment rééquilibrer ce ratio ? Autrement dit, comment mieux connaître les obstacles à l'installation et à la transmission des exploitations agricoles et aider les porteurs de projets à bien mener cette phase majeure de leur vie professionnelle ? Comment repérer et centraliser les initiatives déjà opérationnelles sur le terrain et mettre en place une stratégie commune et concertée, au moins à l'échelle d'un territoire ?

De ces interrogations est né, en 2016, le projet Témoin (accueillir et Transmettre En Milieu rural, Ouvrir à des Initiatives Novatrices), mis en place par l'association Installer en Massif central et soutenu par l'État, les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté, et le Conseil départemental de la Corrèze. Il vise bien sûr à apporter des solutions à ces diverses problématiques et, plus largement, à répondre à l'enjeu de la transmission et du renouvellement des générations en agriculture, de manière innovante, à travers une approche plurielle : économique, sociologique, géographique et politique. Sachant que la préservation de l'agriculture contribue aussi à maintenir la vie et un tissu socio-économique en milieu rural.

Un partenariat avec l'Institut d'Auvergne du développement des territoires (établissement de formation et de recherche en urbanisme, aménagement et développement des territoires) et le think tank Sol et Civilisation a d'ores et déjà permis de réaliser des audits sur plusieurs zones telles que les Parcs naturels régionaux de l'Aubrac et du Morvan, ou les Communautés de communes de Limagne et de la montagne d'Ardèche. Il s'agit d'interroger des agriculteurs, des responsables professionnels, des élus, ou encore les pouvoirs publics afin de recenser les dispositifs existants en matière d'installation et de transmission, en mettant en avant ce qui fonctionne, ce qu'il faudrait améliorer, mais aussi en cherchant de nouvelles idées d'action. Et force est de constater que les différents acteurs ou organismes ne savent pas bien ce que font les autres structures, situées pourtant dans un même secteur géographique voire d'activité. De plus, ces enquêtes ont montré que les attentes des porteurs de projet ne coïncident pas toujours avec l'accompagnement proposé.

D'ici trois ans, le projet Témoin doit aboutir à des propositions concrètes, d'évolution réglementaire par exemple, partagées par tous les acteurs, adaptées à la situation locale et inscrites dans une charte Massif central, assortie d'un guide de recommandations.  


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous