Elections Msa 2015 Seulement 31 % des électeurs ont participé au scrutin

Terre-net Média

Si la Msa affiche sa « satisfaction » quant aux résultats du scrutin des élections Msa 2015, les objectifs de participation sont néanmoins loin d'être remplis. Seulement 39 % des exploitants non employeurs et retraités y ont participé. Le taux de participation globale n'est que de 31 %, loin de l'objectif des 40 %.

Résultats des élections Msa 2015Les résultats du scrutin des élections Msa 2015, qui s'est déroulé du 12 au 27 janvier, sont mis en ligne sur le sité dédié www.electionsmsa2015.fr.  (©Terre-net Média)

La nouvelle possibilité offerte aux bénéficiaires de la Msa de voter via internet, en plus du traditionnel vote par correspondance, n'aura pas suffi pour atteindre les objectifs de participation que la Caisse centrale de la Msa s'était fixés pour ces élections Msa 2015.

Le taux de participation globale du scrutin qui s'est déroulé par correspondance du 12 au 27 janvier 2015 n'est que de 31 %, en chute de près de 8 points par rapport au précédent scrutin en 2010. Il y a cinq ans, ce taux avait été de 38,81 %. En 2005, il avait été de 50,5 %.

« Certes ce chiffre est en dessous de notre objectif initial, mais il reste très satisfaisant pour une élection professionnelle », a commenté Gérard Pelhâte, président de la Caisse centrale de la Msa, lors d’une conférence de presse jeudi 5 février.

481.700 exploitants non employeurs de main-d'œuvre ont voté, soit un taux de participation de 39 % pour le premier collège. Chez les agriculteurs employeurs – le troisième collège – ce taux est de 37 %. La participation habituellement plus faible du deuxième collège – celui des salariés – par rapport aux autres, ne déroge pas à la règle en 2015. 23,5 % des salariés ont participé au vote.

« On constate un effritement de la participation un peu partout en France, a expliqué Michel Brault, le directeur général de la Ccmsa. Comme lors des précédents scrutins, c’est en Alsace et en Lorraine que les électeurs se sont le plus mobilisés. »

« Il y a sans doute un manque de civisme, a poursuivi Gérard Pelhâte. L’automne 2014 a été marqué par un retournement de conjoncture agricole. Certains producteurs se sont retournés contre la Msa. Or la Msa a fait beaucoup pour aider les agriculteurs en difficulté. La solution la plus simple serait de rendre le vote obligatoire », a-t-il ironisé.

Un votant sur six s'est connecté

Le vote en ligne, introduit pour la première fois, n'a séduit qu'un électeur sur six, soit un total de 132.000 votants. « Mais lorsqu'on introduit un nouveau moyen de vote, la participation est généralement de 12 à 15 %. C’est donc une première édition plutôt satisfaisante », a expliqué Michel Brault. « Les salariés et actifs, par rapport aux retraités, sont ceux qui ont probablement le plus utilisés ce nouveau moyen de vote. »

La satisfaction des représentants nationaux de la Msa tient au renouvellement presque complet des candidats sortants. « 24.000 délégués ont été élus. C’est un très bon chiffre au regard des difficultés à mobiliser des candidats dans certains cantons. » 64.000 candidats se seraient présentés, selon la Ccmsa.

Dans la journée du 5 février, la Msa devrait mettre en ligne sur son site dédié www.electionsmsa2015.fr tous les résultats de ces élections.

A partir du 27 février et jusqu’au 3 avril, les nouveaux délégués éliront les membres des conseils d’administration de chaque caisse de Msa. Le processus électoral s’achèvera le 28 mai, par l’élection du Conseil central, des nouveaux président et vice-président de la Ccmsa.

Tout savoir sur les élections Msa 2015

Jean-François Belliard, Gérard Pelhâte et Michel Brault Jean-François Belliard, Gérard Pelhâte et Michel Brault, respectivement vice-président, président et directeur général de la Ccmsa.(©Terre-net Média)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous