Olivier Claux, gérant de MG Consultants Plus difficile de manager dans une exploitation que dans une grande entreprise

Terre-net Média

Manager un salarié agricole est-il plus facile que de diriger les ressources humaines d’une grande entreprise ? Pour Olivier Claux, c’est dans l’exploitation que cette mission s’avère la plus ardue.

Deux personnes discutant devant un semoirL’agriculteur employeur doit expliquer ses choix pour qu’ils soient compris par le salarié. (©Watier Visuel) Olivier Claux, MG Consultants« La clé d’une bonne relation 
entre l’agriculteur et son salarié
passe par une communication
sans faille », explique Olivier
Claux, gérant de MG Consultants.
(©MG Consultants)

Terre-net Magazine (Tnm) : Vous connaissez à la fois les spécificités du monde agricole et des grandes entreprises. Dans ces deux univers bien distincts, l’approche du management est-elle différente ?

Olivier Claux1 : Les techniques de base de recrutement et de management sont les mêmes quelle que soit la taille de l’entreprise. Il faut d’abord présenter au salarié le fonctionnement général de la structure et ce qu’on attend de lui par rapport aux activités. Il ne s’agit pas d’être exhaustif, mais de délimiter de manière claire un cadre de travail. 

Tnm : Le management doit-il être autant formalisé dans une exploitation que dans un grand groupe ?

Olivier Claux : Non, évidemment. Il faut adapter les techniques et les outils à la dimension de l’entreprise et aux missions confiées aux employés. Pour un salarié agricole qui effectue des tâches bien définies, la lettre de mission ou le bilan annuel ne sont pas primordiaux. Une simple fiche de poste peut suffire.

Tnm : Comment l’agriculteur employeur doit-il s’y prendre pour entretenir une bonne relation avec ses salariés ? 

Olivier Claux : La clé d’une bonne entente entre l’agriculteur et son employé passe par une communication sans faille. Dire fréquemment à son salarié ce qu’on attend de lui, faire des points réguliers sur le travail accompli et à venir, discuter de l’évolution de la ferme… Un chef d’exploitation doit sans cesse expliquer ses attentes et ses choix pour qu’ils soient acceptés.

Tnm : Dans quelle structure, exploitation agricole ou grande entreprise, la gestion des salariés est-elle finalement la plus délicate ?

Olivier Claux : Dans une exploitation agricole. Une entreprise comptant plusieurs centaines d’employés dispose de règles précises en matière de management que l’agriculteur n’a pas, avec des procédures à respecter auxquelles l’employeur a été formé. Celui-ci ne manage pas seul les salariés qui sont sous sa responsabilité, il peut s’appuyer sur des collaborateurs pour progresser. A l’inverse, dans une ferme, l’agriculteur ou les associés sont seuls face à leurs salariés. Bien appréhender la relation avec chacun d’eux est plus compliqué que de gérer la partie administrative de l’exploitation. Savoir communiquer, écouter ses employés, s’adapter à la personne et à chaque façon de travailler… Toutes ces notions de management différencié sont généralement abordées en formation car elles sont plus complexes à mettre en pratique.

1 ) Fils d’agriculteur, Olivier Claux a dirigé pendant 10 ans le service RH d’un groupe de 1.300 personnes avec environ 1.000 embauches à son actif. Spécialiste en recrutement dans le milieu agricole, en évaluation de potentiels et en accompagnement d’entreprises dans le domaine des ressources humaines, il est gérant du cabinet MG Consultants depuis avril 2013.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Chargement des commentaires


Contenu pour vous