Le rap agricole de Louis « On se bat pour nos terres : un hectare et c'est la guerre »

Terre-net Média

Louis Lamasse, lycéen dans le Gers, publie une vidéo sur l’agriculture. Entre passion et réalité du métier, ce jeune rappeur veut juste « donner une touche d’espoir ».

« T 'as des Salers mais pas de salaire », c'est ce qu'on peut écouter dans le rap de Louis Lamasse . Élève au lycée professionnel agricole de Mirande dans le Gers, il exprime dans sa vidéo sa  passion  pour l’agriculture et raconte la dureté de ce métier.

N’oubliant aucun aspect, il dénonce la difficulté de s’installer « on se bat pour nos terres : un hectare et c’est la guerre », les obstacles pour trouver un financement mais aussi la baisse des revenus « le coût des céréales baisse, le coût de l'élevage baisse ». Ce passionné évoque également le travail pénible et les menaces auxquelles les agriculteurs sont exposés. Pacifiste et incrédule, le jeune rappeur de 17 ans précise également que l’agriculture ne désire qu’une chose : la paix.

Ce Midi-Pyrénéen évoque un métier pointu « vous croyez que c’est facile, c’est pas que la vache dans la fétuque ! » et n’oublie pas de préciser que la première mission de l’agriculture est de nourrir le monde « le blé c’est pour le pain pour faire disparaître la faim ».

Dans cette vidéo, Louis veut tout simplement redonner une touche d’espoir et faire passer un message : « on vit notre passion donc arrêtez vos lois, stop aux manifestations et aux dégradations du bien car on a fait notre choix pour préserver le monde faisant tout ça dans les droits ».

Louis prépare un bac pro production élevage bovin dans le Gers et souhaite s'installer sur l'exploitation céréalière familiale pour y créer un atelier de vente directe. Ce fan de rap et de musique a composé cette chanson destinée à un film pour son lycée. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous