Rencontres Agro EDI Europe Vers une meilleure transparence agroalimentaire grâce au numérique

CLG Terre-net Média

Près de 150 professionnels des secteurs agricole et agroalimentaire se sont réunis lors d’une journée autour de la transparence alimentaire. Les membres d’Agro EDI Europe, association pour le développement du numérique dans l’amont agro-alimentaire, ont ainsi pu débattre sur ce thème, véritable levier de confiance.

« La confiance est le thème central de ces 14e rencontres Agro EDI Europe. Elle reflète les exigences du marché et des consommateurs qui réclament une totale transparence alimentaire. Pour répondre à cette attente, nous développons conjointement des solutions techniques et technologiques pour harmoniser l’échange des données au sein des filières agricoles », a déclaré Jérôme Calleau, président de l’association Agro EDI Europe. Par exemple, l’association a mené les projets "traçabilité céréales" et "fertilisant tracé" pour harmoniser les données en toute transparence grâce à des technologies de stockage et de transmission d’informations sécurisées telles que la blockchain, et ce sur l’intégralité des filières céréales et fertilisants. 

Cette confiance est renforcée par la surveillance biologique du territoire (SBT) mis en place par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation. « La SBT apporte des solutions raisonnées à la lutte contre les nuisibles et assure le caractère sain de la production des matières premières agricoles vis-à-vis des pays importateurs et des organismes de réglementation », précise Bruno Prépin, délégué général d’Agro EDI Europe. 

Ces 14e rencontres sont aussi l’occasion pour les nouveaux adhérents de présenter leurs solutions de collecte et de gestion des données, dans lesquelles le big data, vecteur de confiance, est central. Notamment, l’application Baoba mutualise la gestion des troupeaux et des parcelles, Ekylibre propose un pilote d’exploitation en mesure de réaliser des prévisions de production et l’outil PhytoScan de Lexagri permet de consulter en temps réel toutes les informations réglementaires sur les intrants agricoles.

« À la fois arbitre et garant, nous regroupons une diversité d’acteurs, parfois concurrents, autour d’objectifs communs, tels que l’harmonisation des données, l’interopérabilité des outils et la traçabilité. Par sa neutralité, Agro EDI Europe est un créateur de consensus. » conclut Bruno Prépin.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous