Sia, Sima... L'organisateur Comexposium se place en procédure de sauvegarde

Terre-net Média

Comexposium est placé en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Nanterre. La crise a mis fin aux principaux événements organisés par le groupe, mettant à mal sa pérénnité. Seulement 80 millions d'euros de chiffre d'affaires contre 440 en 2019.

Le Sima 2019 a VillepinteEn 2019, Comexposium enregistre 440 millions d'euros de chiffre d'affaires. 80 en 2020. (©Sima)

Parmi les secteurs touchés par la crise du Covid-19, l'événementiel paie un lourd tribut. Manifestations interdites ou annulées, diminution de la jauge d'accueil du public... les salons sont lourdement affectés à l'image du Sima. Après un moment d'hésitation, de changements de dates successifs, les organisateurs du salon ont préféré annuler l'édition 2021.

Comexposium, l'un des principaux acteurs mondiaux de salons, prévoit déjà que son chiffre d'affaires ne dépassera pas 80 millions d'euros cette année. Loin des 440 M€ de 2019. La société a donc choisi de se placer en procédure de sauvegarde sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre.

3,5 millions de visiteurs et 50 000 exposants

Selon l'entretien donné au quotidien "Les Échos", Renaud Hamaïde, président du groupe, déclare que : « il n'y aura aucun gros événement avant début 2021. Même le salon international du machinisme agricole a été reporté ! »

Chaque année, le groupe organise plus de 135 manifestations dont le salon de l'agriculture (Sia). Traduit en visitorat, ce sont plus de 3,5 millions de visiteurs et 50 000 exposants. À noter que lors de son entrée au capital de Crédit Agricole Assurances, la valeur du groupe était estimé à plus d'un milliard d'euros. Et Comexposium n'est pas un cas isolé.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous