Subventions agricoles Le Prince Albert et les riches propriétaires français profitent de la PAC

AFP

Le prince Albert de Monaco et les riches propriétaires terriens français sont parmi les grands bénéficiaires des subventions aux agriculteurs versées par l'Union européenne dans le cadre de la PAC, a accusé l'organisation humanitaire britannique Oxfam lundi 7 novembre.

Selon cette ONG britannique très impliquée dans les négociations pour une modification des règles du jeu du commerce mondial, "70% des petits agriculteurs ont reçu 17% des subventions totales versées à la France", alors que 60% de ces subventions sont allées aux 15% d'entreprises agricoles françaises les plus prospères. "Ces chiffres montrent que l'argument français selon lequel la PAC sert principalement à aider ses petits exploitants sonne faux", a précisé Oxfam dans un communiqué.

Le prince Albert de Monaco "dont la fortune personnelle est estimée à 2 milliards d'euros, a reçu 287.308 euros de subventions agricoles de l'UE en 2004", précise encore Oxfam. "Les deux plus grands bénéficiaires français de la politique agricole commune se sont partagés 1,7 million d'euros", affirme également l'ONG sans donner de nom. Le communiqué d'Oxfam accuse également Londres d'hypocrisie concernant la PAC, affirmant que derrière "la grande rhétorique du gouvernement britannique, celui-ci n'a pas fait tout ce qu'il pouvait pour obtenir des changements".

Oxfam rappelle que lors des négociations sur la réforme de la politique agricole commune de l'UE en 2003, c'est le Royaume-Uni qui avait bloqué la proposition visant à limiter à 187.000 livres (277.402 euros) les subventions agricoles annuelles pour les exploitations de plus de 1.000 hectares. Cette mesure aurait notamment touché la famille royale d'Angleterre, l'un des plus grands bénéficiaires de la PAC en Grande-Bretagne.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous