Salon de l’agriculture #agridemain veut faire parler de la « révolution agricole silencieuse »

Terre-net Média

Un an après la création de la plateforme d’information du grand public sur le métier d’agriculteur, les responsables d’#agridemain préparent le salon de l’agriculture. Sur un stand dédié, le public sera invité à voter pour l’agriculture qu’il souhaite voir défendue.

Céréalier dans le Loiret, Gilles Van Kempen, plus connu sur twitter sous le nom de @Gilles_vk, fera partie des agriculteurs ambassadeurs qui animeront, pendant le salon de l'agriculture, le stand #agridemain pour expliquer son métier au grand public.Céréalier dans le Loiret, Gilles Van Kempen, plus connu sur twitter sous le nom de @Gilles_vk, fera partie des agriculteurs ambassadeurs qui animeront, pendant le salon de l'agriculture, le stand #agridemain pour expliquer leur métier au grand public. (©Terre-net Média)

Créée il y a un an à l’initiative d’une quinzaine d’organisations agricoles, la plateforme de communication agricole #agridemain mise sur ses 220 « ambassadeurs », dont la plupart sont agriculteurs, pour mieux communiquer sur le métier. Lors du prochain salon de l’agriculture, qui se tiendra du 25 février au 5 mars 2017, la trentaine d’agriculteurs qui se relaieront sur le stand #agridemain auront pour mission de faire parler de la « révolution agricole silencieuse ». « On fait d’importants efforts chaque jour depuis des années sur nos exploitations, pour notamment améliorer nos pratiques et préserver l’environnement », explique Luc Smessaert, coordinateur de la plateforme et vice-président de la FNSEA en charge de la communication. « Mais c’est une révolution qui a été trop silencieuse. »

Avec un stand dédié, les agriculteurs « ambassadeurs » s’efforceront de « raconter la réalité » du métier, « avec ses évolutions, ses innovations, sa modernité, sa dimension sociale », pour « démystifier les clichés ».

Le salon de l’agriculture fera l’objet d’un focus sur quatre axes. « Nous devons parler des grands enjeux agricoles qui impacteront la société, mais aussi des conditions de production, de l’innovation qui fait souvent peur au grand public, et de l’emploi ». La plateforme #agridemain invitera les visiteurs à voter, parmi plusieurs affirmations et thèmes agricoles, celui qui leur semble le plus important. « Ce sera une autre manière de sensibiliser le grand public, mais aussi les candidats à la présidentielle 2017 qui viendront sur notre stand ».

Pour faire grossir sa communauté d’ambassadeurs, #agridemain a fait appel, depuis un an, à des agriculteurs qui souhaitent s’exprimer sur leur métier. Comme Gilles Van Kempen, céréalier du Loiret et youtubeur averti. « L’été dernier, j’ai participé à la fête des moissons, proposée dans le cadre de #agridemain. De nombreuses personnes, habitant autour de mon exploitation, sont venues me voir pendant la moisson. Grâce à ce genre d’initiative, on recrée du lien avec nos voisins et avec tous ceux que l’on touche au quotidien. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous