Ouverture du Salon de l'agriculture Baroud d'honneur d'un président sortant

Terre-net Média

Comme le veut la tradition, le chef de l'Etat a inauguré dès l'aube le salon de l'agriculture qui a ouvert ses portes ce samedi 25 février 2017. François Hollande, en président sortant non candidat à sa réélection, laisse un monde agricole toujours plus résigné face aux difficultés.

François Hollande au 54e salon de l'agriculture François Hollande dans les allées du 54e salon de l'agriculture. (©Terre-net Média)

Si François Hollande voulait faire en sorte d'oublier - et faire oublier - sa visite très chahutée de l'an passé, l'opération est réussie. C'est en président sortant et non candidat à sa réélection qu'il a inauguré, pour la cinquième fois, le salon international de l'agriculture ce samedi 25 février 2017. Et l'ambiance entourant sa visite, quelque peu insipide, a bien traduit à la fois une ambiance de fin de mandat et celle d'un monde agricole résigné qui n'attend plus rien de l'actuel exécutif.

La visite a démarré par un nouvel hommage à Xavier Beulin, président de la FNSEA décédé dimanche dernier. Le chef de l'Etat a dévoilé, à l'entrée du hall 1, le hall des animaux, une plaque commémorative, dédiant cette 54e édition du salon au leader syndical.

Dans les allées du salon, l'hommage a laissé la place à une ambiance de résignation autour du cortège présidentiel : les représentants des organisations agricoles attendent bien davantage des candidats à la Présidentielle 2017 qui défileront cette semaine que d'un président qui ne sera plus président dans un peu plus de deux mois.

MAIGRES MESURES

Ceci dit, parce qu'une visite présidentielle serait inenvisageable sans la moindre annonce, quelques mesures ont été communiquées par François Hollande. La principale est le prolongement du cautionnement bancaire, la mesure phare du plan de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles présenté en octobre dernier, faute de succès jusqu'alors : BPI France et la Siagi, les deux structures de cautionnement public sollicitées, n'ont eu que très peu de dossiers à traiter.

Le dispositif, qui devait prendre fin au 31 mars, a été prolongé jusqu'au 30 juin 2017. « Très peu de dossiers sont remontés jusqu'à la Siagi ou BPI France car les agriculteurs ont reçu entre temps leurs ATR (apports de trésorerie remboursable) et une partie du solde des aides Pac. Et le cautionnement public serait considéré comme un ultime recours pour les agriculteurs. »

La deuxième concerne le fameux registre agricole, l'une des mesures phares de la loi d'avenir pour l'agriculture restant à mettre en œuvre. François Hollande a annoncé que le décret mettant en place ce registre agricole serait prochainement soumis à la Cnil pour validation avant d'être publié. Mais l'executif n'a pas évoqué le décret d'application qui fixera les critères retenus pour les actifs agricoles. Ce décret-là, beaucoup plus sensible, ne serait pas travaillé au sein de cette majorité présidentielle.

La troisième annonce concerne le prolongement de l'aide de 150 € pour l'abattage de jeunes bovins. La mesure vise à réduire le poids des animaux amenés à l'abattoir pour limiter l'engorgement du marché de la viande. Pour être éligibles, les jeunes bovins mâles de race à viande ou croisés doivent être âgés de 13 à 24 mois et peser mois de 360 kg. Les jeunes bovins vifs destinés à l'export doivent pour leur part peser moins de 680 kg (poids vif).

Ces maigres annonces ne changeront rien à la détresse encore exprimée, certes bien plus discrètement que l'an dernier, par quelques producteurs dans les allées. Un groupe d'agricultrices, venues de Bretagne, de Mayenne ou encore de Maine-et-Loire en avaient gros sur le cœur lorsqu'elles ont interpellé François Hollande, en lui rappelant qu'un agriculteur se suicide tous les deux jours, « et que personne ne leur rend hommage ».

Live

Arnaud Carpon 25/02/2017 18:06

Ce Live va bientôt toucher à sa fin. Une synthèse de cette journée est en cours de rédaction. Synthèse que vous pourrez retrouver dans cet article.

Amélie Bachelet 25/02/2017 18:03

Le ministère de l'agriculture annonce dans un communiqué la prolongation de l’aide forfaitaire de 150 euros pour la commercialisation des jeunes bovins mâles pour les mois de mars et avril.

Annoncée le 18 novembre dernier, l'aide à la commercialisation des jeunes bovins de moins de 360 kg a été prolongée pour les mois de mars et avril 2017. Elle était initialement prévue pour s'achever fin février.

L'objectif est d'inciter les éleveurs à commercialiser des animaux au poids plus faible, pour ainsi limiter les quantités de viande sur le marché.

Pour être éligibles, les jeunes bovins mâles de race à viande ou croisés doivent être âgés de 13 à 24 mois et peser mois de 360 kg. Les jeunes bovins vifs destinés à l'export doivent pour leur part peser moins de 680 kg (poids vif). L'ensemble des modalités d'octroi de cette aide seront prochainement diffusées via le bulletin officiel du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.

Arnaud Carpon 25/02/2017 17:38

Dans les allées du hall 4, celui des institutions, un groupe d'agricultrices a interpellé François Hollande sur la détresse silencieuse des agriculteurs.

Elles ont évoqué les centaines de suicides d'agriculteurs. "Eux n'ont pas droit à une plaque commémorative!", ont-elles expliqué à quelques journalistes juste après leur échange avec le chef de l'État.

 

 

Arnaud Carpon 25/02/2017 17:15

Au salon de l'agriculture, Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne a comparé la baisse du nombre de paysans à « un plan social » et dénoncé « le développement hors de contrôle » des fermes usines.

Dans quelques minutes, je publierai un témoignage vidéo d'un groupe d'agricultrices ayant interpelé François Hollande sur la détresse silencieuse des agriculteurs. Elle évoque les nombreux agriculteurs qui se suicident chaque année, "pour lesquels on ne rend jamais hommage".

Arnaud Carpon 25/02/2017 15:32

Je reviendrai prochainement sur les quelques mesures annoncées par le chef de l'État. Ce dernier a terminé sa visite vers 15 heures.

Arnaud Carpon 25/02/2017 14:23

Et pendant ce temps-là, combien de fois Fine, la star du salon cette année, va se faire photographier...

20170225_141122.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 13:57

Que retenir, à 14h, de la visite de François Hollande au Salon de l'agriculture :

Sur le fond, deux annonces importantes :
- Prolongation du cautionnement bancaire (par BPIFrance et la Siagi) jusqu'au 30 juin 2017 (au lieu du 31 mars).

Sur ce point, une réunion de travail est prévue lundi matin, au salon de l'agriculture, sur le stand de la FNSEA, avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve et ses services et les représentants du syndicat, qui avaient poussé auprès de Manuel Valls, en septembre 2016, la mise en place de ce dispositif. Ce dernier pourrait être amendé : l'articulation entre les banques d'un côté, et BPI France et la Siagi de l'autre, pourrait être revu.

- Envoi du décret pour validation à la Cnil avant publication en vue de la mise en place du fameux registre agricole, qui recensera les actifs agricoles. L'objectif du Gouvernement est donc de finaliser cette mesure prévue par la loi d'avenir agricole avant la fin du quinquennat.

Toujours sur le fond, François Hollande, sans mettre de côté les difficultés, a voulu mettre l'accent sur les perspectives positives d'avenir pour le secteur agricole et la jeunesse, en consacrant notamment un long moment au colloque sur l'enseignement agricole.

Sur la forme, la visite inaugurale de François Hollande et Stéphane Le Foll est bien plus calme que celle de l'an passé. En 2016, ils s'étaient faits invectiver par les agriculteurs. Quelques agricultrices ont néanmoins interpellé le chef de l'Etat pour évoquer leurs difficultés et le nombre de suicides en agriculture.

Arnaud Carpon 25/02/2017 13:56

Alors que Christiane Lambert a été désignée par les statuts présidente par intérim de la FNSEA, Xavier Beulin est officiellement remplacé par Arnaud Rousseau à la tête du groupe Avril, a indiqué le groupe ce samedi. Arnaud Rousseau est par ailleurs président de la FOP.

Arnaud Carpon 25/02/2017 12:39

 Francois Hollande a signé un livre d'or en mémoire de Xavier Beulin sur le stand de la FNSEA.

 En video:

 

 

20170225_123900.jpg20170225_123515_004.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 12:17

Sur le stand de Jeunes agriculteurs, François Hollande a indiqué qu'un décret serait soumis prochainement à la Cnil pour valider le registre agricole. 

Arnaud Carpon 25/02/2017 12:03

Un hommage à Xavier Beulin est prévu dans quelques instants.20170225_120247.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 11:55

Francois Hollande s'est fait interpeller par trois agricultrices qui ont évoqué le nombre de suicides en agriculture.

Retrouvez leur témoignage bientôt. 

lescanadiens@orange.fr 25/02/2017 11:42

bonjour, comment voir les ovinpiades des jeunes bergers en direct ? Merci

Arnaud Carpon 25/02/2017 11:42

Bonjour,

À ma connaissance, les ovinpiades ne sont pas retransmis en direct.

Arnaud Carpon 25/02/2017 11:30

Voici la principale annonce de François Hollande lors de cette visite officielle du salon de l'agriculture :

Les mesures de cautionnement bancaire et de l'année blanche sont prolongées jusqu'au 30 juin  2017, au lieu du 31 mars.

C'est "en partie une réponse" aux difficultés, à réagit Claude Cochonneau, président de l'APCA. "Les besoins de trésorerie vont être importants au printemps. Or certains fournisseurs des agriculteurs pourraient ne plus pouvoir soutenir leurs clients. Les dossiers qui vont arriver dans le cadre du plan de consolidation et de refinancement risquent d'être plus importants".

Arnaud Carpon 25/02/2017 11:05

Passage dans le hall 4, celui des institutions, pour une halte sur le stand de ministere de l'agriculture.

 

 20170225_110731.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 10:34

François Hollande intervient lors du colloque sur l'enseignement agricole. 

20170225_103301.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 10:27

François Hollande et Stephane Le Foll font une halte au colloque sur l'enseignement agricole. Henri Nallet intervient devant eux.

L'ancien ministre de l'agriculture évoque le "découragement", le "desespoir" des agriculteurs. L'observatoire de l'enseignement agricole doit "réfléchir pour apporter des réponses aux inquiétudes des agriculteurs".

 

20170225_102605.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 10:08

Selon Samuel Vandaele, secretaire général de Jeunes agriculteurs, François Hollande a annoncé le report jusqu'au 30 juin 2017, au lieu du 30 mars, du plan de consolidation et de financement des exploitations agricoles.

Le représentant syndical participait au petit déjeuner sur le stand d'Interbev.

Arnaud Carpon 25/02/2017 09:18

François Hollande et la délégation sont depuis une heure sur le stand d'Interbev pour un petit déjeuner de travail.

Depuis 20 minutes, le salon est ouvert au public. Les allées se remplissent. 

 

20170225_092115.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 08:55

Malgré l'ambiance calme de cette visite, Bernard Lannes compte bien rappeler à François Hollande la gravité de la situation.

"Une éleveuse s'est encore suicidée en Bretagne hier, en expliquant dans une lettre qu'elle n'arrivait plus à payer ses factures. Il y a toujours 1 suicide tous les 2 jours en agriculture. Quel pays accepterait de perdre des centaines de militaires sur le front sans réagir ?"

20170225_081157.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 08:33

Selon Bernard Lannes, président de la Coordination Rurale, qui suit le cortège présidentiel. Le syndicaliste souhaite le retour de representants des syndicats représentatifs au sein du Haut conseil de la coopération agricole.  

Le syndicat avait manifesté en février lors d'une réunion du HCCA pour demander à y participer. 

François Hollande n'a pas répondu sur ce point lors du petit déjeuner sur le santé d'Interbev. 

Arnaud Carpon 25/02/2017 08:27

Cela fait bientôt deux heures que la visite présidentielle a commencé. Une visite sans commune mesure par son ambiance par rapport à l'an dernier.

En 2016, les sifflets, voire des insultes, s'étaient multipliés, de la part d'éleveurs en colère face à la crise et au manque de réaction du Gouvernement. 

L'ambiance, cette année, est très calme. A deux mois de la présidentielle, l'enjeu de cette visite d'un président non candidat à sa réélection est devenu bien mince.

Cette visite est tellement calme que les journalistes sont bien moins nombreux que les années précédentes. 

Arnaud Carpon 25/02/2017 07:58

Dès son arrivée, Francois Hollande, accompagné de Stephane le Foll, a dévoilé une plaque commémorative à l'attention de Xavier Beulin, président de la Fnsea, décédé dimanche 19 février. 

C'est Christiane Lambert, désignée présidente par intérim de la Fnsea, qui accompagne le chef de l'État, avec Jean-Pierre Poullain, patron du SIA.

 20170225_075739.jpg

 

20170225_075807.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 07:51

 

Ambiance très calme pour ce début de visite inaugurale de Francois Hollande. Le chef de l'État déambule dans les allées et échange quelques mots avec des éleveurs. 

20170225_074659.jpg

Arnaud Carpon 25/02/2017 07:44

20170225_074003.jpg

Arnaud Carpon 24/02/2017 20:07

Le début de la visite de François Hollande, à l'entrée du hall 1, le grand hall des animaux, sera consacré à un hommage à Xavier Beulin, qui aurait dû être à ses côtés pour cette inauguration.

Le chef de l'Etat, en présence notamment d'une délégation de la FNSEA, devrait dévoiler une plaque commémorative en mémoire du leader syndical.

Retrouvez tous les articles sur le Salon de l’agriculture et ceux sur le Sima

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous