Stéphane Le Foll rempile à l’Agriculture CP : « Il n’a pas lâché son poste, nous ne lâcherons pas nos combats »

Terre-net Média

Face à Stéphane Le Foll conforté à son poste de ministre de l’Agriculture, la Confédération paysanne explique ne pas avoir perdu espoir de le convaincre de « mettre fin à la disparition des paysans ».

« Nous n’avons pas changé de ministre. Après des jours de rumeurs diverses, Stéphane Le Foll a gardé sa place » explique la Confédération paysanne. « Voila qui nous épargne au moins d’avoir à expliquer à un nouveau venu qu’il y a autre chose que la vocation exportatrice de la France et l’industrialisation de l’agriculture, que l’agriculture paysanne est un projet d’avenir pour l’emploi, l’alimentation, les territoires et l’environnement. Nous savons que ce ministre, et son Président, n’avaient pas, jusqu’à présent, cette vision de l’agriculture, d’une France avec des paysans nombreux. »

« Nous n’avons pas changé de ministre mais nous avons changé de gouvernement. La nomination de Manuel Valls à Matignon est un signal politique. Nous n’avons pas oublié le « kyste » de Notre-Dame-des-Landes, quand le ministre de l’Intérieur, aux ordres à l’époque de Jean-Marc Ayrault, voulait nettoyer la Zad des opposants au projet d’aéroport. »

« Nous n’avons pas changé de ministre et nous n’avons pas non plus perdu espoir. Dans les cabinets ministériels comme dans la rue, nous continuerons à nous battre. Nous demandons à Stéphane Le Foll, à ce moment clé pour les politiques agricoles, d’enfin agir pour un rééquilibrage des aides et pour mettre fin à l’exclusion, et donc à la disparition des paysans. Il n’a pas lâché son poste, nous ne lâcherons pas nos convictions et nos combats. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous