Dons de produits agricoles Solaal veut se concentrer sur les questions logistiques pour développer les dons

Terre-net Média

Solaal, association reconnue d'intérêt général depuis mi-janvier 2014 visant à faciliter le don alimentaire par les agriculteurs, reste confrontée à une gestion lourde de la logistique entre les donateurs et les associations caritatives.

Stéphane Le Foll au salon de l'Agriculture, Lors d'un point presse organisé au salon de l'agriculture, Stéphane Le Foll est venu apporter son soutien politique à l'initiative de Solaal. (©Terre-net Média)L'association Solaal (Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires), chargée de structurer l'offre de dons alimentaires par les agriculteurs aux plus démunis entend se concentrer sur l'amélioration de la logistique entre les producteurs et les associations habilitées à recevoir les dons. « La logistique constitue le maillon faible de la chaîne du don » a expliqué Angélique Delahaye, la présidente de la structure créée fin mai 2013 par Jean-Michel Lemétayer.

Selon l'association, l'amélioration de la logistique doit permettre de structurer une filière des dons des agriculteurs encore balbutiante. « Même si on finit toujours par trouver une solution à une offre de don d'un agriculteur, c'est parfois difficile d'assurer le transport vers les associations bénéficiaires » complète Dorothée Briaumont, directrice de Solaal.

Solaal souhaite d'abord développer des comités régionaux, adossés ou non aux conseils régionaux de l'agriculture française, pour permettre un inventaire des dons potentiels. Car pour l'heure, l'association n'est pas en mesure de quantifier leur volume. « Nous devons ensuite poursuivre la sensibilisation des transporteurs pour qu'ils nous accompagnent dans ce projet », poursuit Angélique Delahaye.

L'implication cruciale des transformateurs laitiers

En matière de dons du lait, la logistique est plus compliquée à gérer encore que pour les autres produits, car les quantités données par les éleveurs doivent obligatoirement transiter par les transformateurs. Ces derniers, qui peuvent centraliser les intentions de dons de leurs producteurs, pour ensuite procéder à la livraison des associations caritatives, ont un effort administratif à faire : « il faut qu'ils établissent ensuite les avoirs fiscaux par producteur en fonction des quantités données. »

A un an de la fin des quotas laitiers, et suite à la suppression, à l'automne 2013, de la taxe fiscale affectée sur les dépassements de références laitières, qui donnait un cadre national aux dons de lait, les ministères de l'Agriculture et de l'Economie ont étendu mi-décembre 2013 le bénéfice d'un avoir fiscal pour les dons aux producteurs de lait, de bovins viande, de céréales. Auparavant, seuls les producteurs de fruits et légumes pouvaient bénéficier de cet avantage fiscal.

Alors que « 12 % de la population française est concernée par l'insécurité alimentaire », Solaal compte sur la structuration de l'offre pour améliorer aussi la diversité des produits proposés aux associations caritatives.

Agriculteurs : comment faire un don ?

Depuis mi-décembre 2013, tout agriculteur qui effectue un don en nature de sa production à l'une des 12 associations caritatives habilitées dans le cadre de la mise en œuvre de l'aide aux plus démunis, peut bénéficier d'in avoir fiscal équivalent à 60 % de la valeur de son don, au même titre que les dons d'argent, mais dans la limite de 5 pour mille.

Pour faire un don via Solaal, il est possible de contacter l'association par mail (dons@solaal.org) ou par téléphone au 01.53.83.47.89. Solaal se charge ensuite de structurer l'offre de dons au niveau local et de mettre en relation le donateur avec l'association caritative choisie.

Le ministère a par ailleurs habilité 12 associations caritatives dans le cadre de la mise en œuvre de l'aide aux plus démunis : Association nationale de développement des épiceries solidaires, Croix-rouge française, Fédération de l'entraide protestante, Fédération française des banques alimentaires, Fédération nationale des produits de la mer, Fondation de l'Armée du salut, Imagine 84, Les restaurants du cœur, le réseau Cocagne, Revivre dans le monde, Secours populaire français, Société de Saint-Vincent-de-Paul.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous