Baisse des aides à la production bio Un coup de massue contre l’agriculture bio selon le Gab Ile-de-France

Terre-net Média

Suite à l'arrêté du 7 mars qui impose une baisse de 25 % des aides au maintien de production biologique, les agriculteurs bio franciliens manifesteront leur mécontentement le mardi 17 mars à 11h devant la préfecture d'Ile de France.

Le 6 mars dernier, Stéphane Le Foll a signé un nouveau plan bio qui vise à doubler les surfaces bio en Ile de France d’ici 2017 et les tripler en 2020. Ce plan « répond à la demande toujours plus forte des Franciliens pour une production agricole biologique et locale », selon la Driaaf, représentation de l’Etat en région.

Mais le samedi 7 mars, l’Etat publie un arrêté imposant une coupe franche de 25 % sur les aides natio­nales au maintien à l’agriculture biologique. « Près de 45 % des surfaces agricoles biologiques franciliennes sont, ainsi, mises à mal », estime le Gab Ile de France.

« Les agriculteurs bio sont en colère parce qu’il s’agissait d’aides promises sur le budget 2014 et dont le paiement était attendu par les producteurs depuis trois mois déjà. Pour eux, il s’agit d’un signal très négatif de la part de l’Etat, totalement incohérent avec les volontés affichées. Monsieur Le Foll n’a pas pris la peine d’anticiper et d’informer les organisations professionnelles de façon à trouver une solution », dénonce le Gab Ile de France.

Pour répondre à cette « douche froide », les agriculteurs bio français et la fédération nationale d'agriculture biologique se rassembleront le 17 mars devant les préfectures de région ou les Ddt(m) (selon le département) pour dénoncer "le manque de cohérence entre les ambitions affichées et les moyens disponibles".

A lire aussi :

Baisse des aides à la production bio : Un premier coup porté au Plan bio francilien 2020

Agriculture bio : Les aides au maintien en baisse de 25 %


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous