Abattoirs Vidéos L214 : une « mise en danger de l'emploi paysan »

Terre-net Média

La Confédération paysanne reconnaît l'existence de problèmes dans les abattoirs français mais dénonce la campagne de communication de l'association L214 qui « s'acharne sur l'élevage et met en danger l'emploi paysan, (...) en ciblant des petits abattoirs, plus vulnérables ».

Dans un communiqué, la Confédération paysanne appelle à « dépasser l'indignation primaire » suite au visionnage des vidéos publiées par L214 et qui mettent en cause de nouveaux abattoirs, à Pezenas et Puget-Théniers, dans le sud de la France, pour des mauvais traitements infligés aux animaux. « Oui, il y a des problèmes dans les abattoirs et oui, ils doivent être réglés », reconnaît le syndicat. Mais la Confédération paysanne craint que cette campagne de communication ne « pousse clairement vers l'industrialisation de nos métiers, effet agricole du libéralisme, qui est justement en cause dans la dérive des abattoirs ».

Rappelant que « ceux dont c'est le métier », les éleveurs, vont être entendus dans les jours à venir par la commission d'enquête parlementaire qui travaille sur la question depuis deux mois, le syndicat ajoute : « Nous sommes convaincus qu’une amélioration des conditions d’abattage passe par une relocalisation de ces outils, et leur adaptation aux besoins (abattage à la ferme, abattage mobile, etc.). Ne laissons pas ce travail entamé être étouffé par ce nouvel épisode d’indignation publique bien coordonnée ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous