Nouveauté récolte de betteraves La quatrième génération d'arracheuses Euro Tiger Ropa sort ses griffes

Terre-net Média

Après 500 unités produites d’Euro Tiger V8-3, Ropa a dévoilé à la presse européenne sa nouvelle génération d’arracheuses à betteraves, l’Euro Tiger V8-4. Si la marque s’appuie sur le savoir faire acquis au cours de la commercialisation des trois versions précédentes, des évolutions sont à noter avec deux objectifs : limiter les pertes de matières durant le scalpage, et accroître le confort des chauffeurs de ces machines qui tournent 24h/24 durant la campagne. A découvrir en novembre prochain à Agritechnica.

Arracheuse Euro-Tiger V8-4 de Ropa
La vidange de la trémie de plus de 40 m3 ne nécessite que 45 secondes ! (© DR)

C’est peu avant le rendez-vous incontournable de la filière betterave à sucre, le salon Betteravenir, que le constructeur Ropa a présenté sa nouvelle génération d’intégrales, l’Euro Tiger V8-4, qui sera exposée à Agritechnica. Animée par un nouveau moteur V8 Mercedes Benz de 16,5 L de cylindrée, développant près de 600 cv et utilisant la technologie de dépollution Scr, applications des normes antipollution oblige, cette arracheuse se veut la plus puissante au monde. Les 2.800 Nm de couple, transmis aux 6 roues via un nouvel entraînement hydrostatique Rexroth, devrait permettre à ce géant de se sortir des conditions de récolte parfois délicates.

Un gain de 40 à 50 euros par hectare

Ropa en 3 chiffres

1986 : date de création de la société Ropa Gmbh à Sittelsdorf par Herman Paintner.
260 : nombre de machines neuves vendues en 2010, dont 150 arracheuses Euro-Tiger
220 : nombre d'employés sur le site de production à Sittelsdorf

L’Euro Tiger V8-4 est disponible en France avec 3 bâtis arracheurs : en 6 rangs avec un interrang fixe de 45 cm ou de 50 cm et en 6 rangs à interrang réglable. Pour la marque, le scalpage est une étape clé pour le résultat économique d'une parcelle. De ce fait elle dote son intégrale du système de scalpage Micro-Topper de série. 
Ce dernier permet de scalper plus haut et plus régulièrement indépendamment de la taille de la betterave. Une plus grande précision de la coupe permet de diminuer les pertes de betteraves de 5 % selon le constructeur, soit un gain annoncé de 40 à 50 euros par hectare, aux cours actuels, pour l’agriculteur. Sans oublier que le scalpage impacte également sur la conservation de la betterave en silo.
Par ailleurs, l’écartement et l’angle d’attaque des socs peuvent être réglés selon 6 positions différentes avec l’objectif de réduire la tare-terre. Et en complément, un troisième point intelligent offre au chauffeur une commande plus sensible de la profondeur d’arrachage.

Une sauvegarde des réglages du chauffeur sur clé Usb

Ropa a également mis l’accent sur le confort d’utilisation, avec une nouvelle cabine mieux insonorisée et amortie sur silentbloc pour l’isoler des vibrations du bâti arracheur. Le champ de vision sur ce dernier a également été optimisé. A l’intérieur de la cabine, le chauffeur retrouve un nouveau terminal couplé au joystick multifonction de la marque, qui permet de gérer les principales fonctions des différents organes de l’Euro Tiger. Il peut également sauvegarder ses réglages sur clé Usb pour que la machine s’adapte automatiquement à son chauffeur à l’arrivée de celui-ci.

Côté tarifs, comptez environ 450.000 euros pour une arracheuse Euro-Tiger V8-4 selon les options.

L'Euro-Maus 4 dans sa livrée finale à Agritechnica

Après avoir testé une présérie de 10 machines en 2010, Agritechnica sera également l’occasion pour Ropa de présenter son dernier chargeur nettoyeurs de betteraves automoteur, l’Euro-Maus 4, dans sa livrée finale.
Capable de travailler sur 10,20 m de large et utilisant 18 rouleaux de nettoyage, c’est la solution de ramassage-nettoyage la plus large du marché. A noter, qu’en fonction des besoins, il est possible de faire varier la longueur et l’intensité du circuit de nettoyage directement depuis la cabine. Cette dernière se lève à plus de 5 m pour optimiser la vision du chauffeur sur le silo. Le contrepoids, correspondant au réservoir de carburant, peut bouger dans un rayon de 9 m et jusqu’à 4 m de haut.
Ropa propose en option un système de pesée intégré au bras de chargement. L’Euro-Maus 4 travaille à un débit d’environ 400 tonnes par heure. Un semi-remorque de 28 t est chargé en moins de 4 minutes.
Concernant les phases de transport, cette « souris » se replie, de façon automatique, sur 3 m de large pour près de 15 m long et déplace ses 31 tonnes à une vitesse de 25 km/h, voire 32 km/h chez nos voisins germaniques.

Chargeur nettoyeur de betteraves Euro-Maus 4 chargeant un semi-remorque
Un 3e et un 4e essieus ont été ajoutés entre les deux principaux pour des raisons de
législation concernant le poids par essieu. (© DR)

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également


Contenu pour vous