Essai du pick-up Isuzu D-Max Arnaud Gekiere : « un utilitaire abordable et passe-partout »

Terre-net Média

Au volant du pick-up D-Max d’Isuzu, Arnaud Gekiere, jeune agriculteur double actif, livre ses impressions à chaud. Imaginé comme un outil, ce 4 x 4 pick-up est agile, confortable, puissant et robuste. Une TVA récupérable, pas de taxe sur les véhicules de société ni de malus écologique : il pourrait bien devenir le futur compagnon de travail d’Arnaud. Découverte.

Débarqué du Japon, le D-Max est commercialisé en France depuis 2004. Plus qu’un pick-up, c’est un utilitaire tout terrain. Sous le capot : 163 ch. Autant dire que ça pousse ! L’unique modèle de la marque répond à trois mots-clés : simplicité, fiabilité et robustesse.

Côté moteur, pas d’hésitation possible, le D-Max est commercialisé avec un 2,5 l bi-turbo uniquement. Son couple de 400 Nm est étagé de 1 400 à 2 000 tr/min et répond présent lorsqu’on appuie sur le champignon.

Le moteur du D-Max développe 400 Nm de 1 400 à 2 000 t/min400 Nm de couple de 1 400 à 2 000 t/min (©Isuzu)

Côté transmission, là aussi c’est simple : soit une boîte mécanique à six rapports, soit une boîte automatique à cinq rapports séquentiels. La molette « Shift on the fly » gère le pont. Il suffit de la tourner pour passer de deux à quatre roues motrices (jusqu’à 100 km/h). Attention, l’asphalte dans les ronds-points humides peut vite se transformer en patinoire. Malgré le contrôle de trajectoire, en mode deux roues, notre utilitaire chasse vite.

Le confort est proche d'une berline

Un TCS (contrôle de traction) complète l’ABS. Le système agit sur l’accélérateur et l’adapte aux conditions de motricité. Des capteurs détectent la rotation des roues. Lorsque l’une d’entre elles patine, l’énergie est transférée sur la roue opposée. 

Pour le test, un D-Max Space Planet nous est confié. Space, pour cabine allongée et Planet, pour finition milieu de gamme comprenant la climatisation, les jantes aluminium de 16 pouces, la lunette arrière et les rétroviseurs électriques dégivrants, ainsi que le siège réglable en hauteur. Autrement dit, le confort est proche de celui d’une berline. L’accès aux strapontins arrières est facilité grâce aux portes à ouverture antagoniste. À n’utiliser cependant que pour les trajets courts : le confort y est spartiate.

Le D-Max est un véhicule utile et utilitaire. Le D-Max est un véhicule utile et utilitaire. (©Isuzu) À bord, pas d’excuses pour les désordonnés ! Isuzu a disposé des compartiments de rangement un peu partout : sous les strapontins, dans l’accoudoir central et les portes, sous le frein à main… Il y a même des portes-gobelets. Euh… ce n’est pas interdit de boire au volant ?

Un PTRA de 6 t l'autorise à tracter 3,5 t

Les kilomètres sur autoroute pour rejoindre Nicolas Gekiere, l’agriessayeur, rappellent que l’on conduit un utilitaire. Comme disait Coluche : « On est sûr qu’on n’est pas en panne ! ». Le 130 km/h est atteint à 2 000 tr/min.

Nicolas est double actif. Il consacre une partie de son temps à sa ferme située à Villers-sur-Trie (Oise), l’autre à son entreprise de travaux paysagers. Entre deux chantiers, l’entrepreneur déplace fréquemment sa mini-pelle. C’est pourquoi la capacité de traction de son véhicule doit être impérativement de 3,5 t.

" Question charge, le D-Max, c’est du lourd ! "

Grâce à son PTRA de 6 t, le D-Max peut remorquer l’engin. L’ensemble attelé, les suspensions à lames absorbent bien la charge. « En traction, il est bon ! s’exclame le chef d’entreprise. On ne sent même pas la remorque. Attention tout de même dans les virages. Ce n’est pas un fourgon, l’arrière est léger ! »

La journée de travail achevée, c’est hors bitume que le test se poursuit. Là aussi, le D-Max est parfaitement à l’aise. Les chemins boueux de l’Oise n’effraient pas l’engin. Après avoir placé la molette sur 4H, le D-Max montre son agilité et son adhérence malgré les pneus route. « Poussons-le dans ses retranchements », suggère Nicolas. Dans le chemin suivant, la pente augmente et le 4 x 4 finit par lâcher prise. Demi-tour.

Garantie 3 ans ou 100 000 km

Question charge, le D-Max, c’est du lourd ! Jusqu’à 1,1 t de charge utile dans la benne selon la version. 1,53 m de largeur utile et 1,795 m de longueur (sur le modèle avec cabine rallongée), la caisse peut facilement accueillir une palette de semences, un big-bag d’engrais ou encore une balle de paille.

PV (en ordre de marche) [kg]2 099
PTAC [kg]3 000
Poids tractable [kg]3 500
PTRA [kg]6 000

Un autre point fort : la capacité de traction. Comme un poids lourd, l’utilitaire autorise l’attelage d’une remorque de 3, 5 t. Dans cette configuration, le PTRA limite la charge à 600 kg dans la benne et surtout, un permis E(B) est obligatoire.

Précurseurs sur le marché du tout terrain, les Japonais ont tout prévu. Isuzu garantit le D-Max trois ans ou 100 000 km. En plus, cette garantie peut être prolongée jusqu’à cinq ans ou 160 000 km pour 800 € HT supplémentaires. Voilà de quoi rassurer ceux qui doutent encore de sa fiabilité.

Pour le rendre encore plus attractif, le pick-up est enregistré en catégorie camionnette dans les préfectures. Les acheteurs peuvent ainsi récupérer la TVA et sont dispensés de payer la TVS (taxe sur les véhicules de société).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous