[Partage d'expérience] Quad utilitaire Emmanuel Lancereau : « Le Polaris Sportsman 570 est une valeur sûre ! »

Terre-net Média

Le baroudeur tout-terrain Sportsman 570 dispose des attributs nécessaires pour s’illustrer dans diverses applications sur l’exploitation. Ce best-seller Polaris travaille sur la ferme d'Emmanuel Lancereau, agriculteur viennois, depuis un peu plus d'un an. Verdict.

Emmanuel Lancereau gagnant du quad Polaris Sportsman 570Emmanuel Lancereau a gagné le quad Polaris Sportsman 570 au jeu Terre-net lors du dernier Sima. (©Terre-net Média)

Le quad Polaris Sportsman 570 compte parmi les modèles les plus vendus à l’échelle mondiale. Outre son design audacieux, l’engin promet des performances intéressantes grâce à sa suspension arrière indépendante légèrement inclinée pour offrir 21,4 cm de débattement. La suspension avant, elle, présente une course de 20,8 cm. La version 2021 a également bénéficié d’une amélioration en termes de garde au sol, un peu juste sur les versions antérieures. Il chausse des pneus de 25 pouces. Sur le plan de l’adhérence, le passage de deux à quatre roues motrices est automatique. L’électronique détecte un éventuel patinage des roues arrière et enclenche aussitôt la motricité des roues avant. Un confort pour l’opérateur qui n’a plus à s’en soucier.

Le quad Polaris Sportsman 570 en bref

  • Motorisation : monocylindre 4 temps essence de 567 cm3 de cylindrée
  • Refroidissement : liquide
  • Transmission : par variateur, cardan 4x4 débrayable
  • Freinage avant/arrière : disque hydraulique à levier de commande guidon/pédale
  • Homologation :  tracteur européen T3 - 2 places
  • Poids : 337 kg

Sous la selle, le moteur monocylindre à quatre temps de 567 cm3 profite d’un système d’injection électronique. Les accélérations et décélérations sont fluides grâce au variateur et au système de frein moteur. Le réservoir contient 17 l de carburant, de quoi rouler un moment tant la consommation est plutôt limitée. 

Capacité de traction de 830 kg

L’engin devrait accomplir la plupart des tâches de l’exploitation agricole, en particulier grâce à sa capacité de traction de 830 kg. La barre d’attelage est installée directement à l’usine.

Une paire de gants, quelques outils… le coffre étanche incorporé à l’avant est très pratique étanche pour avoir l’essentiel sous la main.Une paire de gants, quelques outils… le coffre étanche incorporé à l’avant est très pratique pour avoir l’essentiel sous la main. (©Terre-net Média)

À l’avant de la machine, le constructeur intègre un coffre de rangement de 30 l de volume. Gourde, outils, équipements de protection individuelle… pour avoir le nécessaire sous la main en permanence. En version agricole, le quad est homologué en catégorie tracteur agricole, ce qui l’autorise à circuler sur la route sans permis de conduire dès lors qu’il est utilisé dans le cadre de l’exploitation. Selon les travaux envisagés, le constructeur propose même un limiteur de vitesse sur la nouvelle version. Sans oublier la gamme d’accessoires optionnels pour rendre l’engin d’autant plus polyvalent.

Même avec 600 kg dans la remorque, il ne faiblit pas !

L’agriculteur Emmanuel Lancereau est l’heureux gagnant du quad Polaris Sportsman 570 mis en lot par Terre-net lors du dernier Sima. La rédaction fait le point pour vérifier si l’engin répond à ses besoins sur ses 190 ha de polyculture à Champniers (Vienne).

Les + selon l’agriculteur :
  • Nervosité et capacité de traction
  • Faible consommation de carburant 
  • Coffres de rangement incorporés
Les - selon l’agriculteur :  
  • Trop de sécurité
  • Dispositif d’attelage trop bas limitant la garde au sol
  • Accès difficile aux réglages de la suspension

« Excepté quelques balades dominicales, je l’utilise exclusivement pour faire le tour des parcelles », confie-t-il. Sans oublier la surveillance des enrouleurs et le ravitaillement en intrants. « C’est super pratique et surtout, j’évite de barbouiller la camionnette. Le véhicule est homologué dans la catégorie des tracteurs. Je n’ai besoin d’aucun permis pour le conduire en conditions agricoles. Il suffit d’être assuré et de porter le casque sur la voie publique. Sans oublier de respecter la limitation à 40 km/h ! ». Au champ, la machine atteint assez facilement les 90 km/h. Sur ce modèle, les essieux sont assez larges. « Faut y aller fort pour le retourner », précise Emmanuel.

Ravitaillement

En période de semis et de fertilisation, l’agriculteur attèle une remorque au quad pour transporter un big bag de semences ou d’engrais. « D’ailleurs, je peux souligner que le moteur en a dans le ventre. Même avec 600 kg dans la remorque, il ne faiblit pas ! », explique l’agriculteur. La consommation de carburant, elle, est plus que raisonnable. « Le dispositif d’attelage est fixé un peu trop bas et peut frotter le sol », regrette le paysan.

La fixation de l’attelage est légèrement trop basse, ce qui réduit la garde au sol et provoque quelques frottements dans les parcelles accidentées.La fixation de l’attelage est légèrement trop basse, ce qui réduit la garde au sol et provoque quelques frottements dans les parcelles accidentées. (©Terre-net Média)

Autre point noir : trop de sécurité ! « Une fois le moteur coupé, impossible de redémarrer si le levier de vitesse n’est pas en positon parking », regrette le céréalier. À l’inverse, le producteur apprécie la présence de coffres de rangement incorporés à la machine. « C’est pratique, ça permet d’embarquer des outils et du matériel. Idéal pour faire le tour des enrouleurs d’irrigation et réparer en cas de problème. Je n’ai pas besoin de retourner à la ferme ! », conclut-il.

Le levier de commande de la transmission doit impérativement revenir en position parking pour pouvoir démarrer le moteur.Le levier de commande de la transmission doit impérativement revenir en position parking pour pouvoir démarrer le moteur. (©Terre-net Média)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous