Nouvelles technologies Spray Hornet : le drone qui pulvérise les frelons

Terre-net Média

La prolifération des frelons asiatiques inquiète particulièrement Etienne Roumailhac, dirigeant de LGF France. Un brin écologiste, il s’associe à Drone Volt et propose Spray Hornet, le drone qui pulvérise les nids de frelons. Explications.

Spray Hornet, le drone qui pulvérisePour pulvériser les nids de frelons, Spray Hornet embarque une bombe d'insecticide. (©Spray Hornet)

N’ayez plus peur des frelons asiatiques ! Drone Volt, constructeur de drones professionnels, lance Spray Hornet : une machine spécialisée dans la pulvérisation de produits chimiques. Elle a été développée en collaboration avec LGF France, une entreprise de lutte anti-frelon. Après avoir localisé les nids, le drone détruit les nids de frelons asiatiques ou d’autres hyménoptères dangereux pour l’écosystème grâce à une bombe d’insecticide.

Le frelon asiatique est un insecte qui arrive de Chine. Le « vespa velutina » est classé nuisible de niveau 2. Aujourd’hui, près de 75 % du territoire français est concerné par sa présence. Il faut donc être prudent, c’est un insecte dangereux qui dévore de nombreux insectes et notamment les abeilles.

Pour tenter d’inhiber l’invasion persistante de cette espèce, Drone Volt et LGF France ont développé Spray Hornet. Il s’agit d’un drone équipé d’une bombe aérosol, dont le jet s’incline et pulvérise un produit sans soufre au cœur du nid. Ceux-ci sont situés le plus souvent à une hauteur qui varie de 3 à 30 m. Il faut intervenir vite et en toute sécurité. Pour cela, des équipements coûteux sont nécessaires : échelle, nacelle, perche télescopique, …

Grâce au drone, plus besoin de déployer les grands moyens. L’intervention est plus rapide et moins couteuse. Une caméra haute définition est installée sur l’appareil. Elle identifie la zone à traiter et oriente le jet pour pulvériser en ciblant au plus juste. De plus, l’applicateur est protégé des attaques des frelons, qui défendent leur nid.

Pour Etienne Roumailhac, dirigeant de LGF France et apiculteur dans les Landes, il fallait trouver un moyen de détruire les frelons tout en respectant l’environnement. Le pari semble gagné.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous