[Vidéo] Innov-Agri 2017 Kuhn Metris 2 : le pulvérisateur de précision taillé pour le haut-débit

Terre-net Média

Kuhn étoffe sa gamme de pulvérisateurs traînés grâce à l'arrivée de la seconde génération du Metris. Un modèle plus performant qui offre un débit de chantier accru. La sécurité de l'opérateur et de l'environnement sont également au centre de la réflexion des ingénieurs de la marque. Sans oublier le confort de travail qu'apportent les quatre dispositifs de suspension de l'outil. Et pour sécuriser les manipulations, il dispose des fonctions Diluset +, Rins-Assist ou encore le terminal EasySet : l'électronique remplace de plus en plus l'opérateur !

Pour démarrer la lecture de la vidéo, cliquer sur l'image.

S ur son stand Innov-Agri à Ondes (Haute-Garonne), Kuhn présente son pulvérisateur traîné Metris 2 . La marque tente de sensibiliser les agriculteurs à l’importance d’accroître la précision de la pulvérisation , sans pour autant réduire le débit de chantier du matériel. En effet, la seconde génération du pulvérisateur Metris promet des interventions rapides, nécessaires pour profiter des fenêtres de travail idéales. En parallèle, la marque lance une campagne de communication plutôt destinée au grand public. Objectif : sensibiliser les consommateurs et les informer que les nouvelles technologies permettent de réduire considérablement les doses de matière active épandue et que les agriculteurs respectent de plus en plus l'environnement.

Côté capacité, le constructeur commercialise deux cuves. La plus petite, celle du Metris 3202, embarque 3 200 l de bouillie et le modèle le plus grand, le Metris 4102 contient jusqu'à 4 100 l. Pour s’adapter au parcellaire de l'exploitation, trois types de rampes sont disponibles dont la largeur de travail varie entre 18 et 36 m.

Quatre suspension pour une meilleure stabilité

La gamme Metris 2 rehausse le confort d’un cran. En effet, quatre suspensions assurent la stabilité de l’appareil , sur la route comme au champ. À l'avant, le timon suspendu protège le tracteur et le conducteur contre les chocs. L’essieu bénéficie également d'une suspension par plot . Le Strathane , une matière réactive, absorbe rapidement les chaos du terrain et s’adapte au poids de l'appareil. En limitant son débattement et en installant un plot de chaque côté, le constructeur maximise la stabilité de l'engin.

Des boules d’azote sont installées sur le parallélogramme pour absorber les à-coups de la rampe et assurer la suspension même en position transport. Pour y parvenir, aucun point fixe ne relie la rampe au cadre. En terrain instable, le couple pendulos-biellettes de l' option Equilibra offre une liberté de mouvement qui stabilise la rampe. Deux amortisseurs limitent les mouvements verticaux et retiennent la rampe, même dans les virages ou lorsque l'exploitant traite à grande vitesse.

Un modèle compact

Point de vue gabarit, le pulvérisateur est l’un des plus compacts de sa catégorie. La distance entre l’anneau d’attelage et l’essieu mesure 4,4 m. De quoi manœuvrer facilement ! En position repliée, la rampe à trois bras en aluminium ne dépasse pas au-dessus de la cabine du tracteur. Idem côté hauteur. L'outil ne dépasse pas 3,35 m de haut.

Dans les virages ou en bout de champ, les roues du tonneau suivent celles du tracteur grâce à l'essieu suiveur . Lorsqu'il est couplé au GPS Section Control , celui-ci se réaligne automatiquement quand l'agriculteur recule. Côté cuve, la bouillie est brassée en permanence via un agitateur quadri-directionnel. Même dans les parcelles en pente, la cuve est facile à vider grâce à la forme très prononcée du puisard. Autre avantage : la paroi arrondie limite le roulis et stabilise le liquide au transport. Sans oublier la cuve installée au centre de l'appareil. Elle contient 450 l d’eau claire pour le rinçage et équilibre les charges. Du coup, le centre de gravité est dans l’axe quel que soit le niveau du liquide.

Pour gagner du temps au remplissage, la marque équipe le pulvé d'une pompe centrifuge . Il suffit donc de connecter le tuyau (sans outil) pour approvisionner la cuve principale et de rinçage. Deux vannes contrôlent la direction du fluide et limitent les manipulations à effectuer. Le circuit est plus court et donc le volume mort diminue. La gestion du nettoyage de l’outil est assuré par une vanne de refoulement. Elle envoie de l’eau dans chaque circuit de la machine et si l'engin bénéficie de la technologie Diluset + , même plus besoin de descendre de la cabine !

Confort de travail et sécurité du producteur

Au remplissage, l’électronique stoppe automatiquement l'arrivée d'eau dès que le volume souhaité est atteint. Idem pour rincer. L’opérateur dilue le reste de solution au 100 e sans quitter le siège. Il lui suffit d'activer la fonction Rins-Assist et le sytème prend la main. Il gère automatiquement cette phase et apporte gain de temps, confort de travail et sécurité au producteur. Via le terminal EasySet, l'opérateur sélectionne la fonction à exécuter et l’électronique s'occupe du reste automatiquement ! Une évolution qui devrait mettre fin aux erreurs de manipulation de vanne !


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous