Désherbage mécanique Binage autoguidé et autonome avec Agrogeovisio de Razol

Terre-net Média

Razol a présenté au Sima son interface de guidage pour bineuses. Compatible avec toutes les marques de tracteurs comme de bineuses, Agrogeovisio détecte les rangs de culture pour guider au centimètre près les éléments dans l’inter-rang en corrigeant leur trajectoire si besoin.

Agrogeovisio de Razol présentée au Sima 2015 Agrogeovisio requiert une alimentation hydraulique en double effet et une prise électrique trois plots 12 volts pour alimenter le boîtier électronique et les capteurs embarqués. (©Terre-net Média)

L’ interface de guidage Agrogeovisio de Razol s’adapte à tous les tracteurs et à toutes les bineuses du marché. Georges Le Bras, directeur commercial de Razol, précise que le système disponible en présérie cette année sera commercialisé en 2016. « Alors que l’étau des contraintes réglementaires ayant pour objectif la préservation de l’environnement se resserre, l’intérêt pour les opérations de désherbage mécanique devrait se développer », explique le responsable.

Le binage, et a fortiori le guidage en désherbage mécanique, concerne les cultures à grand écartement au semis. Après le passage du semoir monograine, le premier passage de bineuse équipée d’Agrogeovisio cartographie les rangs de culture dans la parcelle. « La cartographie s’effectue à partir de la détection par la caméra de la végétation présente, pas sur parcelle nue comme pour du guidage tracteur, pour une précision accrue de la position des éléments bineurs dans l’inter-rang. » Un guidage à la fois par visionique et par Gps centimétrique permet le pilotage de la bineuse.

Déplacement latéral autonome de la bineuse

Avec les équipements Razol, le système se compose d’un châssis muni de deux roues porteuses et d’un châssis mobile monté sur glissière permettant la translation des éléments bineurs selon les informations transmises par le boîtier électronique. « La bineuse, autonome, se déplace latéralement pour corriger sa trajectoire par rapport aux rangs de culture à partir des informations envoyées par la caméra. » Une potence centrale permet la fixation d’une ou plusieurs caméras selon la culture et la précision souhaitée. 

A l’avenir, après ajout d’un épandeur à engrais, des capteurs pourront commander en temps réel l’apport d’une dose modulée d’azote sur le rang en fonction du niveau de développement de la culture et donc de ses besoins. « Dans tous les cas, la finalité est que l’appareil qui capte les données, quelles qu’elles soient - présence de la culture, taille de la plante, quantité de photosynthèse - envoie une commande à l’outil : bineur, fertiliseur, voire plus tard de pulvérisation. »

Sima 2015 sur Terre-net Pour revivre tous les moments forts du salon, connectez-vous sur Sima 2015. (©Terre-net Média)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous