Pulvérisateur automoteur Bruin : Berthoud s'apprête à pulvériser des records !

Terre-net Média

Berthoud a validé les tests de son nouvel automoteur "haut débit". Les premiers exemplaires devraient être disponibles dès 2019 pour pulvériser la plaine en Europe de l'Est et en Amérique du Nord. L'engin bénéficie d'une suspension indépendante des roues pour travailler jusqu'à 34 km/h au champ et 56 km/h sur route (dans les pays où cette vitesse est autorisée). Confort, robustesse, efficacité... les maîtres mots de l'appareil prêt à pulvériser de nouveaux records !

Automoteur Berthoud BruinBruin propose des rampes en acier de 27, 30 ou 36 m de largeur et pulvérise jusqu'à 34 km/h. (©Berthoud) 

Berthoud étoffe son offre de pulvérisateurs automoteurs spécialisés pour la grande culture et l’export grâce à l'arrivée de Bruin. Son architecture est étudiée pour les besoins des pays d'Europe de l'Est et d'Amérique du Nord

Le constructeur a complètement repensé l'architecture du châssis et du porteur. Par exemple, la suspension de roue indépendante offre du confort à l'opérateur et conserve la souplesse d'utilisation. En outre, la capacité à franchir des obstacles n'est pas un souci. 

De série, le pulvérisateur bénéficie de la voie variable hydraulique, de 3,05 à 4,06 m. Une solution idéale pour adapter la largeur de la machine à celle de la culture sans abîmer la végétation et ainsi nuire au rendement. Question garde au sol, la version standard offre 1,5 m de dégagement et l'option hauteur variable à commande hydraulique est disponible. Du coup, l'amplitude varie entre 1,5 et 1,8 m. La cabine panoramique à accès latéral offre une bonne visibilité à l'opérateur.

300 ch en version Tier 4 final

Côté transmission, c'est de l'hydrostatique empruntée à Bosch Rexroth. L'ensemble est composé d'une pompe à cylindrée variable et de quatre moteurs hydrauliques à cylindrée variable à pilotage électrique. Sur route, le bolide peut atteindre 56 km/h (dans les pays où cette vitesse est autorisée) et 50 km/h si la cuve est pleine. Au travail, la vitesse au champ est de 34 km/h maximum, de quoi assurer un débit de chantier élevé. Sous le capot, les ingénieurs de la marque installent un bloc Cummins de 275 ch en version Tier 3A. Le modèle répondant aux exigences du Tier 4 final offre jusqu'à 300 ch de puissance. 

Enfin, les rampes Axiale en acier équipent la gamme Bruin et proposent trois largeurs : 27, 30 ou 36 m. La suspension à pivot central apporte la stabilité et la robustesse nécessaire pour travailler à cette vitesse. En 2018, des essais ont été conduit en Ukraine sur plusieurs milliers d’hectares. La commercialisation débutera donc cette année et les agriculteurs pourront voir la bête au Sima sur le stand Berthoud.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous